AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les 3 derniers Jours

Aller en bas 
AuteurMessage
Anthony Tudor

tudor » le diable, c'est moi !
tudor » le diable, c'est moi !
avatar

➝ Messages : 506
Age : 39

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: les 3 derniers Jours   Mar 7 Juin 2011 - 18:00

Anthony Thudor naviguait avec ses quatre dernières recrues dans les mères des caraïbes.
Ils avaient quitté la Jamaïque au petit matin et ils naviguaient depuis plusieurs heures.
La dernière ligne droite pour ses recrue, plus que trois jours et ils pourront enfin avoir leurs t-shirt gris. Mais comme à son habitude Anthony allait tous faire pour leur pourrir la vie.
Le soleil commençait à taper ce qui faisait transpirer l'instructeur en chef.


-Nous approchons de l'ile préparez vos affaires je vous débarque bientôt.
Anthony souri.
Il avait disséminé plusieurs choses inutiles et d'autres très utile qui pouvait tous aussi bien paraitre inutile. L'agent formateur se délectais déjà du spectacle qui allais se déroulé devant lui.
Le bateau ralentit et à huit cents mètres du rivage Anthony jeta l'encre.


-Très bien mes chatons. A huit cents mètres dans cette direction. Vos ordres de mission trainent dans un coffre en bois sur la plage. Sur ce, tous à l'eau et on se dépêche avant que je balance le seau d'appât à requin.
Anthony sorti de sous une bâche, un seau rempli d'entrailles de poisson et de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 3 derniers Jours   Ven 10 Juin 2011 - 18:46

Sam s'attendait à passer son PEI sur l'ile de la Jamaïc. Il avait visité avec Tobby la sale informatique de l'hôtel afin de repérer le relief géographique et tout le tralala. Alors, quand Anthony les avait embarqué sur un vieux rafiot pour partir en mer, les deux garçons avaient été déçus et frustrer.

-On aurait dû dormir et se reposer plutôt d'avoir perdu notre temps avec ses recherche. Souffla Sammy à Tobby.

Ce qui n'était pas un luxe vu les cernés sous les yeux que les quatre enfants arboraient. La houle et l'aire marin trituraient l'estomac de Sammy qui ne tarda pas à rendre une partie de son petit-déjeuner aux poissons tropicaux.

Quand le garçon releva la tête il vit qu'Ouri était aussi pâle que lui mais, ce n'étais surement pas pour les mêmes, car raison tout le monde savaient que le garçon n'appréciait pas la mer. Ce gros sadique d'Athony voulaient vraiment les rendre malades. La façon d'on il prenait les vagues ne faisaient aucun doute sur les intentions de l'instructeur.

-Nous approchons de l'ile préparez vos affaires je vous débarque bientôt.

Les quatre agents se précipitèrent sur leurs sacs pour trier leur matériel.

Sammy qui avait attrapé le dernier sac fut surpris par sons poids, car il fut le seul à ne pas pouvoir le déplacer d'un pouce. Intriguer le garçon ouvrît son bagage et il commença à vider son contenu sur le siège. Au fond de son sac Sammy découvrit une enclume. Le garçon s'en débarrassa en la faisant basculer puis il remplit son sac en triant le matériel. Il en retira donc l'enclume, une écharpe, un ballon de foot, une télécommande universelle et une petite bouteille de gaz.


-Très bien mes chatons. A huit cents mètres dans cette direction.
Vos ordres de mission trainent dans un coffre en bois sur la plage.
Sur ce, tous à l'eau et on se dépêche avant que je balance le seau d'appât à requin.


Les trois agents regardèrent l'ile qui leur paraissait plutôt loin. Ils s'apprêtèrent à protester quand Anthony sorti un seau d'appât à requin de sous une bâche.

Sammy s'apprêtât à sauter quand il se retourna pour s'emparer du ballon de foot puis il sauta à l'eau en faisant la bombe. Le ballon serrer contre lui Sammy s'auto-félicita pour sa brillante idée.
Il partagea sa bouée de fortune parmi ses camarade pour qu'ils puissent se reposer a tours de roll, car les sacs pesaient sur leurs maigre forces. épuiser, Sammy s'écroula sur la plage de sable blancs. le sable lui collait au visage mais, le garçon s'en fichait.


-On est vivant. Souffla Sammy. Dingue... Il est vraiment dingue ce mec.
Revenir en haut Aller en bas
Joy A. Davis

avatar

➝ Humeur : Comme quelqu'un qui passe 100 jours en enfer.
➝ Messages : 13

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: les 3 derniers Jours   Jeu 16 Juin 2011 - 11:59

Joy était assise à bord du bateau avec ses camarades. Il ne restait plus que trois jours et la tension était à son comble. Personne ne parlait, ils avaient surement la gorge nouée, à moins que se ne soit la fatigue qui les empêchait de papoter. La fillette de 12 ans avait de grandes cernes sous ses yeux verts. Elle n'avait qu'une hâte : retrouver sa chambre et dormir pendant dès jours entiers pour rattraper son sommeil. Elle contemplait la mer bleu turquoise des Caraïbes. Elle aurait pu trouver le spectacle digne d'une carte postale si l'air marin trop chaud ne lui avait pas donné envi de vomir. Elle sentait que bientôt, ils devraient regagner la terre ferme pour marcher des kilomètres entiers sous le soleil torride.

- Nous approchons de l'ile préparez vos affaires je vous débarque bientôt, leur annonça l'agent chargé de leur formation, avec son sourire qui avait l'air de dire "vous allez en bavez".

Joy attrapa un des sacs et l'ouvrit pour y jeter un coup d'œil. Elle vit certains objet dont ils ne pourraient pas se passer, dont une boussole, une gourde, un nécessaire de premier soin, de la crème solaire, un couteau suisse, de la corde... En revanche elle y trouva certains objets dont elle ne voyait aucune utilité et dont elle se sépara : une raquette de ping-pong, un sachet de bille et une mallette contenant du plomb pour alourdir les canne à pêche, qui rendit aussitôt son sac plus légé. Elle tourna la tête et vit Sammy enlever de son sac une enclume. Connaissant l'esprit tordu du formateur, Joy se demanda si elle n'avait pas abandonné quelque chose qui pourrait lui servir. Malheureusement elle n'eut pas le temps de réfléchir car le bateau ralenti subitement.

-Très bien mes chatons. A huit cents mètres dans cette direction. Vos ordres de mission trainent dans un coffre en bois sur la plage. Sur ce, tous à l'eau et on se dépêche avant que je balance le seau d'appât à requin.

Joy regarda la direction indiquée. une plage se dessinait 800 mètres plus loin. Nager sur une aussi longe distance ne la gênait pas, elle était plutôt bonne nageuse. Mais c'était sans compter nager avec un sac qui pesait assez lourd et qui risquait de la couler. Le mot requin déclencha un frisson un seins du groupe. Elle passa donc son sac sur son dos et sauta à l'eau, le plus loin possible du bateau. Comme elle s'en été douté, son sac l'entraina vers le font et elle but la tasse. Elle remonta cependant rapidement à la surface en toussant. Elle tourna la tête et repéra les autres futurs agents qui nageaient autour d'elle. Plusieurs petits "plouf" lui indiquèrent bientôt que le formateur avait servit un repas aux requins. L'idée de se retrouver nez à nez avec un de ces monstres encouragea la jeune fille à redoubler d'effort. Mais à la moitié du chemin, ses bras et ses jambes commencèrent à se faire de plus en plus lourd. Alors qu'une vague menaçait de la couler, l'un des ses camarades lui tendit un ballon qu'elle agrippa sans hésitation en lui soufflant un merci. Elle posa son menton dessus pour garder la tête hors de l'eau et se mis à battre des jambes pour avancer. Dès qu'elle eut retrouvé un peut de force dans les bras, elle passa la boué improvisée à un autre agent en galère. Elle était heureuse d'être tombée dans un groupe aussi soudé.
Quelques minutes après, elle put enfin fouler le sable fin. Elle laissa tomber son sac par terre et s'écroula à côté afin de reprendre son souffle.

- On est vivant. Souffla Sammy. Dingue... Il est vraiment dingue ce mec.

- Je crois qu'il essaye vraiment de nous noyer, souffla Joy avec un petit rire nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
Tobby Lune
***

***
avatar

➝ Humeur : So good !
➝ Messages : 136
Age : 19

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: les 3 derniers Jours   Jeu 16 Juin 2011 - 16:20

To be or not Tobby. Là était la question. Mais, en ce petit matin Tobby se sentait fatiguer. L'entraînement que Tudor leur prodiguaient depuis 97 jours ainsi que l'escapade nocturne avec Sammy Kane avait pompé les derniers force du garçon. Profitant de la balade en bateau que Tudor leurs infligeaient, Tobby essayait de se reposer le plus possible. Mais l'odeur de vomis que son camarade dégageait et les remous du bateau rendait la chose impossible.

-On aurait dû dormir et se reposer plutôt d'avoir perdu notre temps avec ses recherche.
-Tu m'étonnes au moins tous n'est pas perdu. Nous connaissons la météo sur les cinq prochains jours. Maintenant cache moi j'ai besoin de repos. Tobby dormis à peine quelques minutes et Anthony le réveilla.

- Nous approchons de l'ile préparez vos affaires je vous débarque bientôt, leur annonça l'agent chargé de leur formation, avec son sourire qui avait l'air de dire "vous allez en bavez".

Tobby attrapa son paquetage et il entreprit de regardé à l'intérieur comme Tudor leurs demandais. Une robe de marier, un meug ébrécher, un tricot avec ses aiguille et un paquet de chamallow.
-H eu bah rien que je puisse abandonner se dit Tobby. Je prends tous avec moi.

-Très bien mes chatons. A huit cents mètres dans cette direction. Vos ordres de mission trainent dans un coffre en bois sur la plage. Sur ce, tous à l'eau et on se dépêche avant que je balance le seau d'appât à requin.

Tobby regarda à gauche et à droite ce que leurs camarade laissait derrière heu. I l pris un rouleau de sac poubelle qu'Ouri se demandait encore si il allait le prendre ou pas.
-Tu permets ?
Tobby en décrocha un et il enfonça son sac à dos à l'intérieur.
-Dépêche Ouri et ne te fait pas manger par les gros poissons. Tobby sauta et nagea le plus vite possible repoussant son sac devant lui tant bien que mal. 800 mètres c'était un jeu d'enfant mais, habiller, chausser, avec du courant marin et trimbalant un sac. La c'était un tour de force. Essoufler, Tobby regarda Sammy se vautré dans le sable.

- On est vivant. Dingue... Il est vraiment dingue ce mec.
-Je crois qu'il essaye vraiment de nous noyer.
-C'est clair mais, il ne nous aura pas de cette façon. Bon elles sont où ses satanés instruction? Le regard de Tobby fouilla la plage déserte de son oeil d'expert.
- ! Tobby couru vers le paquetage qu'il défit.
-Un détecteur de métal et des pelles ? Mais bordel, il ne pouvait pas nous laisser un minimum d'indice !
Revenir en haut Aller en bas
Janina Kulkyklia
Génie Diabolique
Génie Diabolique
avatar

➝ Humeur : Canaille
➝ Messages : 43
Age : 16

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: les 3 derniers Jours   Jeu 16 Juin 2011 - 18:40

    Janina venait de vivre les pires jours de sa vie. La fatigue, les brimades, la mauvaise alimentation et les courbatures avaient eu raison de son éternelle énergie. Chaque minutes, elle se demandait pourquoi elle avait atteint son fichu anniversaire. La vie de t-shirt rouge était tellement idyllique... Passer ses journées à pourrir celles des gris et des bleu-ciel, n'avoir de compte à rendre à personne. Mais seulement voila: elle avait eu dix ans et CHERUB, comme cadeau empoisonné lui avait donné son t-shirt bleu-ciel.

    Elle s'était largement moqué de Sammy et Tobby qui l'avait eu quelques jours avant elle. Mais malgré cela, elle était soulagée de passer son PEI avec eux. Cathy, Max, Lou et Bailey leur avaient donné des tuyaux pour minimiser les risques. Le premier conseil des filles avait été de couper ses longs cheveux. Le résultat la faisait ressembler à s'y méprendre à un garçon.

    Et puis, le jours du PEI était arrivé. Trop vite... Son téléphone portable, consciencieusement planqué dans une poche de pyjama l'avait tirée du lit à trois heures du matin. Affublée de la tenue sale et trouée réservé au PEI, elle avait marché en direction du camps d’entrainement avec ses deux meilleurs amis, Toob et Sammy. Ainsi commencèrent ses 100 jours en Enfers.

    Voilà 97 jours qu'elle subissait Tudor et son adjoint Hizaku. Elle ne pouvait pas dire lequel des deux était le plus sadique. La veille, en descendant de l'avion, elle s'était méchamment tordu l cheville et se rétament su le tarmac. A l'hôtel, l'état d'enflement de l'articulation avait tout de même inquiété Tudor. Après être sur que rien ne soit cassé, il l'avait envoyé se coucher avec assez d''anti-douleur pour assommer un éléphant.

    Seule dans la chambre qu'elle partageait avec Joy, elle avait alors entendu quelqu'un toquer contre la porte vitrée. Persuadée qu'il s'agissait de ses amis, elle avait été ouvrir. Un rasta d'environ 17 ans entra sans se gêner dans la chambre. Avant que Janina ne prononce la moindre parole, il lui tendit un rectangle en plastique. Sans rien dire,il ressortit par où il était rentré. Méfiante, la jeune allemande examina le "bout de plastique". Il s'agissait en faite d'un smartphone dernier cri. Le HTC Sensation. Une petite bombe multimédia. Il était éteint. Elle l'alluma. Le portable lui demanda le code PIN. Prise de court, Janina réfléchit puis entra 243782, CHERUB sur le T9 . Le code fut accepté et un message s'afficha.

    Janina était sur le cul. Le message disait que le téléphone était équipé d'un GPS, d'une batterie super autonome et il était signé M&B. Aucun doute sur l'identité de M ni de B. Le message spécifiait aussi que le portable était étanche. Janina s'empressa de le cacher et se mit au lit, après avoir avalé ses pillules.

    Le lendemain matin, sa cheville était de nouveau normale et c'est presque en forme qu'elle embarqua sur le bateau. L'air marin, le paysage idyllique et la navigation lui firent presque oublier qu'elle était plus susceptible de se faire bouffer par un requin que de faire bronzette.


    -Nous approchons de l'ile préparez vos affaires je vous débarque bientôt.

    La voix de Tudor claqua, la ramenant brutalement à la réalité. La bateau stoppa.

    -Très bien mes chatons. A huit cents mètres dans cette direction. Vos ordres de mission trainent dans un coffre en bois sur la plage. Sur ce, tous à l'eau et on se dépêche avant que je balance le seau d'appât à requin.

    Janina s'empara d'un sac à dos et l'ouvrit. Elle sortit un dictionnaire anglais/allemand, une pièce en fonte qui ressemblait à une couronne mortuaire de 6kg et des balles de golf. Tout le reste ne semblait pas trop lourd. Imitant Tobby, elle s'empara de deux sac poubelle. Le premier pour emballer son sac, le second pour le gonfler et un faire une bouée de fortune. Sans perdre de temps, elle se jeta à l'eau à la suite de Sammy. 800 mètre, en mer, après 97 jours de folie lui semblèrent être 8 km. C'est épuisé, comme les autres qu'elle rampa sur la plage.

    - On est vivant. Dingue... Il est vraiment dingue ce mec.

    - Je crois qu'il essaye vraiment de nous noyer.

    - C'est clair mais, il ne nous aura pas de cette façon. Bon elles sont où ses satanés instruction ?

    - Là ! Tobby couru vers le paquetage qu'il défit.

    - Un détecteur de métal et des pelles ? Mais bordel, il ne pouvait pas nous laisser un minimum d'indice !

    Janina vérifia que le bateau ait disparu et souleva son t-shirt. Autour de son ventre, à l'aide de ruban adhésif solide, elle avait fait tenir le smartphone. Elle se débarrassa du scotch et alluma le portable. Les 4 autre la regardait avec surprise. Tranquillement, elle se connecta à internet. Heureusement qu'il s'agissait d'un téléphone satellite! Le GPS indiqua leur position.

    - Les mecs... Nous somme sur l'île de Navassa. Le trou du cul du monde. C'est grand et désert...

    Un lien amenait à une page Internet.

    - Ils disent qu'au 17ème siècle, l'île était censée receler un trésor de pirate... Mais des chercheurs on passé l'île au crible en 1978 et n'ont rien trouvé...

    Elle regarda les autres avec consternation.

    - Tudor ne va quand même pas nous faire chercher un trésor qui n'existe pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 3 derniers Jours   Dim 19 Juin 2011 - 17:38

Sammy regarda Janina d'un air interloqué.
-Mais, où tu as chopé ça ? Sammy s'empara du smart phone.
-Janina tes la meilleure. Le garçon examina vite fait l'appareil et le rendit à la jeune fille.
-Bon bon un trésor pirate ! C'est formidable. Mais si jamais on met, la main dessus il n'y a pas moyen qu'on partage le magot avec Tudor.
Ca serais formidable de se prélasser dans l'or même aux pris d'un t-shirt gris que l'on pourra retenter l'année prochaine
!
Sammy se frotta les mains.
-Aller les gars on relève nos manches et on cherche se foutu coffre. Sammy attrapât le détecteur de métaux puis il le passa au-dessus du sol sablonneux. Le détecteur grésilla doucement, Sammy fit quelques pas quand la machine s'emballa.
-Et voilà le travail les amis ! Rejetant l'appareil de côté Sammy attrapa une pèle et il se mis à creuser le sol. Deux minutes plus tard il en sorti une boite de conserve avec un smiley dessus.
- Hay là on va bien s'amuser.Sammy tendit la boite de conserve renversant devant ses amis le sable qu'elle contenait.

Trois heures passèrent sans trouver le moindre coffre. Ils avaient déterré une bouteille de plongée vide, une clef a molette tordue, un couvercle de casserole, l'équivalent d'un sac de bille de plomb, plusieurs canettes de bière et d'autres boites de conserves. Décourager Sammy s'assit sur un rochet pour se reposer.
-A ce rythme-là on sera encore ici ce soir. Si j'étais un coffre à trésor où je serais caché ? Sammy se tapota la lèvre tous en regardant la plage et les palmiers. Quand il s'arrêta sur deux palmiers qui se croisèrent.
-HEUUU LES GARS criât-il.
-Je crois que je viens de trouver l'emplacement du coffre. Ramener vite le détecteur !
Revenir en haut Aller en bas
Ouri Gapag

avatar

➝ Humeur : Content d'avoir retrouvé mon frère Naoya
➝ Messages : 124
Age : 30

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: les 3 derniers Jours   Dim 19 Juin 2011 - 20:18

Ouri qui avait une certaine peur de l'eau eu le mal de mer dès le début de leur de leur embarcation sur leur petit bâteau. Il vomit plusieurs fois, et commençait en plus à transpirer à grande eau, une fois proche d'un rivage Tudor qui leur en avait déjà fait baver décida qu'il fallait nager jusqu'au rivage. Le petit regarda la plage et trouva le trajet très long, puis il regarda les autres faire, et en regardant dans son sac il cherchait de quoi il aurait besoin. Un de ces camarades lui pris un sac en plastique imiter par un autre, Ouri les regarda faire alors que les autres étaient déjà à l'eau un le rappela à l'ordre, en ce moquant un peu même de lui. Mais le bleu ciel n'en fit pas cas, il prit lui aussi des sac mais lui essaya de ce les entourer autour des bras, puis Ouri regarda l'eau et se jeta à l'eau.

Le petit eu beaucoup de mal mais il savait nager enfin pas encore comme tout ces camarades mais il arrivait à ce débrouiller. Il fit comme les autres et alla parfois se reposer sur le ballon, enfin ils arrivèrent tous sur l'île Ouri souffla un bon coup il était déjà fatigué. Mais il ne fallait pas encore baisser la garde il restait quand même 3 jours encore à tenir, le garçon écouta les autres et les laissa faire, enfin pas tout non plus il le voulait son T-shirt gris comme tout ces camarades. Il prit une des pelles et attendit que quelqu'un prenne le détecteur de métaux, une fois qu'il le passa Ouri commença à creuser mais tous ils ne trouvèrent que des choses inutiles.

Au bout de quelques heures sous un soleil de plombs le petit s'essuya le front et releva la tête entendant crier. C'était Samy celui qui portait le détecteur alla vers lui et commença à passer l'engin, Ouri alla doucement vers ces camarades. Il attendit que ça sonne puis il recommença à creuser après plusieurs coup de pelle enfin un petit coffre émergea, il laissa quelqu'un le remonter et le petit se pencha dessus attendant de savoir l'ordre de mission.
Revenir en haut Aller en bas
Joy A. Davis

avatar

➝ Humeur : Comme quelqu'un qui passe 100 jours en enfer.
➝ Messages : 13

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: les 3 derniers Jours   Lun 20 Juin 2011 - 9:29

Après avoir repris son souffle, Joy attrapa son sac et en sortit la carte qu'elle avait remarqué quelques minutes plus tôt à bord du bateau. C'était la carte d'une île, il n'y avait pas d'échelle, Joy n'avait donc aucune idée de la superficie de l'île. La carte était très simple, seul les contours de l'île y étaient représenté. Il n'y avait même pas de flèche qui indiquait leur position. En revanche, une grande croix barrait un endroit sur la plage. La légende de la carte apprenait que le x représentait l'emplacement du coffre. Joy soupira, elle ne savait même pas où ils étaient, impossible donc de savoir si le coffre se trouvait à côté ou à l'autre bout de la plage. En bref, la carte ne servait strictement à rien. Elle la posa tout de même à plat sur le sable afin que les autres puisse la regarder ou la comparer avec la leur. Ça allait leur prendre quelques temps pour faire le tour de l'île mais s'ils se séparait ça irait plus vite.
C'est alors que Samy trouva les détecteurs de métaux. Joy leva les yeux au ciel, exaspérée. Bien sur, posait le coffre sur le sable aurait été trop simple, Tudor c'était senti obligé de l'enterrer pour corser les choses.


- Les mecs... Nous somme sur l'île de Navassa. Le trou du cul du monde. C'est grand et désert...

Joy tourna la tête vers Janina. Comment savait elle ça ? Elle vit alors que sa colocataire avait smart phone dans la main. Elle tenta d'imaginer la tête que ferait Tudor s'il savait qu'un agent en formation avait réussi à emmener avec lui un téléphone comme celui là, juste sous son nez. Elle esquissa un sourire devant la scène. Après tout il ne pourrait rien dire. Un agent devait faire preuve d'intelligence et d'astuce, or Janina venait de montrait ces qualité en réussissant à tromper la vigilance de l'instructeur.

- Je suis d'accord avec Sammy, t'as géré sur ce coup là Janina ! s'enthousiasma Joy.

Ainsi ils allaient de voir trouver le coffre et peut être même un trésor. Joy enleva ses rangers et releva le bas de son pantalon pour être plus à l'aise. Elle se badigeonna ensuite les bras, la nuque et le visage de crème solaire. Enfin elle attrapa l'un des détecteurs d'un air déterminé.

- Et c'est partit ! Dans la joie et la bonne humeur, ironisa Joy.

Malheureusement, après trois heures à sillonner la plage, il n'y avait toujours rien. Ils en étaient toujours au même point, si ce n'est qu'ils avaient en plus un tas de boite de conserve en métal. Joy était en sueur, le soleil lui tapait sur la tête et elle avait très soif. Elle rejoignit son sac, à l'ombre d'un palmier et but une gorgée de sa gourde qui avait déjà bien diminué. Elle soupira, cette gorgée n'avait pas étanché sa soif, juste soulagé un peut la brulure de sa gorge sèche. Mais elle devait économiser l'eau car elle ne savait pas si elle aurait l'occasion de remplir à nouveau sa gourde. Elle allait reprendre ses recherches quand Sammy cria qu'il avait trouvé. Elle se retourna et vit le garçon qui se tenait sous deux palmier entrecroisés. Le pouls de Joy s'emballa, elle était sûre qu'il avait bien trouvé l'endroit. La croix sur la carte ne montrait pas vraiment l'endroit ou le coffre était enterré, elle donné un indice. Il tait donc enterré sous ces deux palmier formant un x .
Joy se joignit aux autres et courut jusqu'à Sammy. Ouri passa son détecteur de métaux entre les deux arbres et le tit tit désormais familier retentit. Aussitôt les agents se mirent à creuser avec entrain. Quelques minutes après, les agents sortirent le coffre et le posèrent un peut plus loin afin que tout le monde puisse voir. Joy ouvrit l'ouvrit, il contenait des enveloppes avec le prénom de chacun des agents. La jeune fille de 12 ans prit la sienne et l'ouvrit. Elle contenait un ordre de mission rédigé en Japonais et une partie du plan de l'île très détaillé. On aurait dit que le plan d'origine avait était déchiré, elle n'en possédait qu'une partie. Ce n'était pas vraiment un problème, les autres devaient surement alors les autres parties. De plus elle était plutôt bonne en Japonais. La vraiment mission commençait maintenant !


- Il va falloir se dépêcher, on a déjà perdu pas mal de temps à chercher se fichu coffre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les 3 derniers Jours   

Revenir en haut Aller en bas
 
les 3 derniers Jours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES DERNIERS JOURS DE POMPEI (1984)
» ~ Les derniers jours avant la pleine lune sont les plus difficiles ~
» Waterloo en juin
» Les derniers jours du 1er Léger
» probleme Freebox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: Le Campus :: Camp d'entraînement :: Session n°7-
Sauter vers: