AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MISSION DE CASSE N°B457XC BIS

Aller en bas 
AuteurMessage
Ewart Asker

avatar

➝ Humeur : Très énervé
➝ Messages : 141
Age : 35

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Lun 30 Avr 2012 - 10:25

Vous devrez RP ci-dessous avec l'ordre indiqué à la fin du message du PNJ. L'ordre peut changer d'une fois à l'autre. A la fin de ce message, un certain nombre d'informations vous sera communiqué pour le déroulement de la mission. Vous aurez le lieu, la durée qui devra s'écouler dans le post et les personnes que vous rencontrerez.

Code couleur:

~> chaque agent utilisera son code couleur personnel
~> les PNJ éventuels utiliseront cette couleur (color= orange)

Ordre de postage entre les agents et les PNJ éventuels:

En fonction du premier post de chaque agent. L'ordre devra alors être suivi scrupuleusement.

Lieux du rp: (les lieux soulignés doivent être inclus dans le RP, les autres au choix)

- La rue devant chez Michaël Layscrapers
- L'intérieur de sa maison
- Tout autre lieu de votre choix en fonction du déroulement de la mission

Durée réelle du rp:

- Quelques heures

Détails:

- Longueur minimum du message: 25 lignes obligatoires
- Temps laissé pour répondre: /


[ Un premier message de ma part sera posté dès que tout le monde aura rp dans la partie centre de mission ;) ]
Revenir en haut Aller en bas
Ewart Asker

avatar

➝ Humeur : Très énervé
➝ Messages : 141
Age : 35

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Lun 30 Avr 2012 - 20:46

Ewart conduisait lui même le van qui emmenait l'équipe sur le lieu d'opération.
Ils avaient été efficaces, ils s'étaient changés en deux trois mouvements si bien qu'ils étaient partis pile poil à l'heure prévu.
Encore quinze bonnes minutes de trajet... Ewart ne perdit pas ce temps précieux en fioritures. Tout en conduisant il leurs donnait des recommandations de dernières minutes:

- Dans deux heures, je passerais tous les 3/4 d'heure sur le lieu de rendez-vous. Si dans quatre heures et demi vous n'êtes toujours pas rentrés et si je n'ai aucune nouvelle de vous alors que je considèrerais la mission comme ayant échoué et ce sera à vous de vous débrouiller par vous-même jusqu'à demain matin. Je ne vous souhaite pas de passer la nuit en prison, à Londres les gardes de nuit sont réputés... Disons pour avoir mauvais caractère. Je n'en dirai pas plus.
Au fait, vous vous rappelez tous du numéro convenu pour m'appeler? Ou je dois vous le redire une fois encore?
Ne provoquez pas la bagarre, cela pourrait mettre en échec la mission, mais ne vous rendez pas non plus à la police en cas de poursuite car il faudrait alors détruire les clés USB, ce qui nous ferait revenir au point de départ, ou pire encore...


Arrivé à deux kilomètres du lieu d'opération, Ewart arrêta le van dans une ruelle parallèle qui avait l'avantage d'être sombre car entourée de part et d'autre de hauts murs, et donc de là d'être hors de portée des caméras de surveillance qui pullulaient dans cette ville où quasi chaque centimètre carré était sous vidéo-surveillance.

Voila tout le monde descend! A vous de jouer, je compte sur vous! Cette mission à l'air banale pour des agents tel que vous, mais elle peut déboucher sur des missions bien plus intéressantes en cas de réussite.
Bonne chance à tous!
Et n'oubliez pas de rabattre vos capuches pour cacher vos visages ou de mettre une casquette. Bailey!!! Tu n'oublies rien? Les clés USB!! Et les battes pour entrer dans la maison!!
Bon aller, on se bouge!!!
HOP HOP HOP!!!


Revenir en haut Aller en bas
Pierre Norris
L'Agent Fantôme...
L'Agent Fantôme...
avatar

➝ Humeur : Complètement HS
➝ Messages : 187
Age : 22

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Lun 30 Avr 2012 - 21:45

Tout était allé très vite. Pierre s'était changé en vitesse, avait passé un sweet shirt à capuche trop grand pour lui, d'un jean troué ainsi que d'une paire de basket qu'il trouvait parfaitement horrible. Pour courronner le tout, dans l'idée de jouer le personnage d'un petit délinquant, il s'était muni d'une batte de base ball qu'il dissimulait pour l'instant dans les replis de la veste. Il ne s'en servirait qu'une fois sur place...

L'excitation n'était pas encore montée à son comble. Pour l'instant, Ewart leur donnait une liste de recommandations de dernière minutes que Pierre écoutait d'une oreille distraite. Il pensait à toutes les nouvelles idées qui avaient germées dans son esprit depuis le moment où il avait su qu'il partait en mission. C'est qu'à vrai dire, combien d'enfants ou d'adolescents dans le monde pouvaient se vanter qu'on leur ordonne de saccager une villa luxueuse selon leur propre envie? Très très peu selon son avi. Il était l'un des rares privilégiés et ils savaient que chacun des agents présents ici pensaient comme lui. Quel dommage que Bailey soit l'ainé ddu groupe... C'est lui qui allait faire le travail important pour la mission, mais c'est lui, avec Océane qui allait s'amuser le moins. Récupérer des données est toujours moins excitant que de mettre le bordel dans une maison... Mais bon, Ewart en avait décidé ainsi, et Pierre n'allait pas se plaindre. Après tout, ça aurait pu être lui qui aurait pû faire le travail peu amusant.

Après une heure et demie de trajet du campus à la banlieue de Londres, Ewart arrêta le van qu'il conduisait dans une petite ruelle obscure à l'abri des caméras de la ville. Pierre apprécia le choix d'Ewart. C'était une contrôleur de mission fort compétent, il savait qu'on pouvait compter sur lui. Même sur une mission comme celle là, il avait sans doute du tout préparer minutieusement.
Il ouvrit la porte coulissante du grand van en déclamant d'un air joyeux:

Et hop! Terminus!!!! Tout le monde descend de voiture!

Voila tout le monde descend! A vous de jouer, je compte sur vous! Cette mission à l'air bannale pour des agents tel que vous, mais elle peut déboucher sur des missions bien plus intéressantes en cas de réussite.
Bonne chance à tous!
Et n'oubliez pas de rabattre vos capuches pour cacher vos visages ou de mettre une casquette.


Ca va ca va Ewart... On n'est plus des bébés quand même... Je sais que c'est important de tout répéter une dernière fois.... Mais là quoi on va y penser aux capuches...

Bailey!!! Tu n'oublies rien? Les clés USB!! Et les battes pour entrer dans la maison!!
Bon aller, on se bouge!!!
HOP HOP HOP!!!


Mdr... Ca commence bien...
Revenir en haut Aller en bas
Océane Holliger

avatar

➝ Humeur : Maussade...
➝ Messages : 46
Age : 17

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Mar 1 Mai 2012 - 21:41

J'avais été surprise par la rapidité des évènements. A peine avait on donné notre accord pour cette mission que nous nous retrouvions tous dans le local d'à côté pour changer de vêtements et récupérer le matériel adéquat. Je choisis pour ma part des vêtements comme j'en portais tous les jours en dehors du campus, mais j'attacha mes cheveux en une queue de cheval. C'était bien plus pratique. Pas de cheveux qui tombent devant les yeux et empêchent alors de voir dans toutes les direction.
Parée à faire face aux directives de la mission, je suivis gentiment les autres tout en descendant les étages du centre de contrôle des missions. Etant la benjamine du groupe, je n'avais pas réellement mon mot à dire, même si j'avais beaucoup à redire parfois, je n'avais pas à contester les ordres de mes supérieurs. Enfin jusque dans une certaine limite. Il ne fallait pas abuser tout de même. Mais là, tout allait bien, je ne voyais pour l'instant aucune objection et puis, j'étais en compagnie d'agents que j'appréciais à peu près.
Nous prîmes donc l'un des vans du campus comme moyen de locomotion. Le trajet jusqu'à la villa de Michaël Layscrapers nous prit bien 90 bonnes minutes au moins. Ewart en profita donc pour nous parler encore et encore des modalités de dernirèe minute. Arrivés sur place, je connaissais tout sur le bout des doigts, j'aurais été largement capable de tout réciter comme une poésie que l'on apprend par coeur.

Et hop! Terminus!!!! Tout le monde descend de voiture!

Je secouais la tête d'exaspération.... J'étais peut être la benjamine du groupe, mais je me considérais presque comme la plus mûre d'entre nous tous. J'avais à peine 11 ans, mais quand je voyais la mentalité de Pierre et Bailey.... Des fois, cela faisait réellement peur. A 16 et 17 ans, ils avaient tous deux le t-shirt noirs, mais alors, on aurait vraiment dit deux gamins de 5 et 6 ans qui allaient s'amuser comme des fous dans la cour de récréation.
Je ne pus m'empêcher de souffler tout bas un Ahlaalaaaa.... qui en disait long.

Tandis que je m'employais à descendre du van, j'entendis Ewart crier quelquechose qui fit pouffer Pierre. Surement rien d'important, sinon Ewart aurait relevé le fou rire et il se serait pris une réflexion bien sentie.

Bailey!!! Tu n'oublies rien? Les clés USB!! Et les battes pour entrer dans la maison!!
Bon aller, on se bouge!!!
HOP HOP HOP!!!


Oh zut.... Ma clé USB!!! Moi aussi je l'ai oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Bailey Arron
Génie Diabolique
Génie Diabolique
avatar

➝ Messages : 838
Age : 23

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Mer 2 Mai 2012 - 17:56

Bailey s'était Bien prépare pour cette sortie vêtue de noir comme tous les jours aux campus sauf que cette fois si, il avait choisi des vêtements sans le logos de CHERUB et de mauvaises qualités. C'était les vêtements parfaits pour faire un casse. Avec une capuche pour se cacher le visage. Pas trop ample pour ne pas s'accrocher en cas de fuite. Et surtout sans aucun lien qui pourrait donner un indice sur son identité. Ils s'était engouffré avec les autres agents dans la vielle fourgonnette prévue pour cette mission. On leur avait retiré les sièges arrières ce qui provoquait un tape cul en continue. Assis sur une couverture a même le sol du vanne, Bailey avait eu vite mal aux fesses et il avait fini par s'accroupir ce qui le déséquilibrait. A chaque virage il manquait de tomber sur ses coéquipiers. Il fini par se caler contre un des sièges de devant. Au moins je n'ai pas une bande de môme se dit le garçon.

Bailey écoutât d'une oreille les dernières recommandations d'Ewart et fut soulagé quand enfin, le minibus s'immobilisa.



-Et hop! Terminus!!!! Tout le monde descend de voiture!
Bailey sauta à la suite de Pierre quand Ewart l'appelât

-Bailey!!! Tu n'oublies rien? Les clés USB!! Et les battes pour entrer dans la maison!!
Bon aller, on se bouge!!!
HOP HOP HOP!!!


-Ouais ouais j'ai les clefs USb et je laisse les battes aux autres c'est trop primitif pour moi.

Une fois seul Bailey se retourna vers les quatre autres agents.
-Bon je m'occupe du système d'alarme. Je vous rappel que je ne coupe que les caméras de la maison et le système sur les portes. Ne cassez et n'ouvrez aucune fenêtre et ne mettez pas le feu. Bailey appuyât son regard sur Pierre.
-Aaron et Pierre vous vous occupez des deux clebs. Aline tu t'assures que tous est okey à l'intérieur. ça serait con qu'un gugus imprévu au programme se balade à l'intérieur. Océane tu te caches et tu surveilles la route. Tu nous préviens si quelque chose se passe. On reste tous en contact. Le garçon sorti un petit talkie-walkie qu'on pouvait acheter dans n'importe quel petit marchand de Camden Town. Les vendeurs de DVD à la sauvette s'en servaient souvent pour prévenir leurs camarades quand des flics approchaient.
Comme un petit chef de commando, Bailey leva le poing et leur fit un signe de se disperser.

- Allez on se sépare, à tout de suite. Bailey se dirigea vers le nord. Il passa sur le muret et mis les jambes au-dessus du vide prêt à sauter dans le jardin.
-Aaron, Pierre où en sont les chiens ? Terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Morgan

avatar

➝ Humeur : Optimiste
➝ Messages : 225

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Ven 4 Mai 2012 - 18:13

Aaron avait opté, à l 'instar de ses coéquipiers, pour un pull à capuche histoire de se camoufler. Masquer son visage était une précaution primordiale dans les missions de casse. Le trajet avait été mouvementé. Bailey s'était octroyé la place de devant, laissant l'impact désagréable des secousses aux autres. Aussi Aaron fut il soulagé de poser enfin pied à terre à un pâté de maison de la villa ciblée. Elle n'était pas spécialement clinquante mais la taille du terrain et la large piscine qui y trônait reflétaient une certaine richesse chez leur cible.

Après qu'Ewart eu procédé aux derniers rappels, les agents s'avancèrent vers leur destination. Bailey, qui était après tout le chef du groupe, déclina son plan d'action :


- Bon je m'occupe du système d'alarme. Je vous rappel que je ne coupe que les caméras de la maison et le système sur les portes. Ne cassez et n'ouvrez aucune fenêtre et ne mettez pas le feu. Bailey appuyât son regard sur Pierre.
-Aaron et Pierre vous vous occupez des deux clebs. Aline tu t'assures que tous est okey à l'intérieur. ça serait con qu'un gugus imprévu au programme se balade à l'intérieur. Océane tu te caches et tu surveilles la route. Tu nous préviens si quelque chose se passe. On reste tous en contact.


Ils acquiescèrent sans broncher. Il fallait bien faire preuve d'un minimum de professionnalisme ! Pierre et Aaron escaladèrent habilement le mur d'enceinte, vérifièrent qu'aucun chien n'était présent puis se réceptionnèrent en souplesse sur le gazon anglais.
Les deux chiens en question étaient un berger allemand et un yorkshire. Ce dernier ne représentait pas un danger potentiel, mais il convenait de le neutraliser rapidement. Les deux agents étaient équipés de seringues tranquillisantes qui étaient censées lui faciliter le travail.

Aaron fit une rapide inspection et conclue que le berger allemand devait se trouver à l'extérieur, tandis que le yorkshire devait surement se prélasser à l'intérieur. Après avoir progressé à pas de loup dans le jardin, ils tombèrent sur le chien en train de roupiller paisiblement.


Et ben, ça c'est un chien de garde.ricana Aaron
Je m'en occupe !

Il prit la seringue entre ses dents et entreprit de se rapprocher de sa cible en rasant le mur, de sorte à pouvoir y grimper aisément si cela s'avérait nécessaire. Il la contourna et saisit la seringue entre ses mains en s'approchant avec prudence de la masse endormie. Il avait pris toutes ses précautions, se déplaçant à la manière d'un ninja confirmé. Pourtant la malchance le frappa.

Aaron, Pierre où en sont les chiens ? Terminé.

Son talkie-walkie encore accroché à sa ceinture venait juste de capter un appel, de Bailey à en juger sa voix. Aaron, qui n'avait pas quitté la bête des yeux, la vit soudain s'eveiller ...
Revenir en haut Aller en bas
Aline White
Miss
Chaos

Miss Chaos
avatar

➝ Humeur : DWBH
➝ Messages : 103
Age : 21

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Sam 5 Mai 2012 - 16:51

    A peine Aline et les autres avaient-ils donné leur accord qu'Ewart les emmena dans un local où ils purent tous piocher dans un stock de vêtements noirs.

    La jeune fille se servit d'un jean stretch, d'un top sans manche et d'une veste à capuche. Elle compléta le tout d'une casquette. Le tout était bien sur noir. Elle tira ses cheveux en une queue de cheval basse. Elle compléta la panoplie d'une paire de Nike noir également. Elle s'équipa du matériel qu'il lui faudrait pour la mission, qu'elle rangea dans un sac à dos noir.

    Elle grimpa dans le bus à la suite de Aaron et s'assit. Durant le trajet, Ewart passa son temps à leur répéter en boucle ce qu'ils devraient faire. Aline ne l'écoutait plus, car sa lecture de l'ordre de mission était gravée dans son esprit. Elle fit semblant d'avoir l'air intéressée par les paroles du contrôleur pendant qu'elle réfléchissait à se qu'elle se ferait à manger en rentrant. Elle avait envie de bananes au caramel. Oh, elle se ferait un truc dans le genre avec cette sauce caramel à tomber parterre qu'elle avait dans sa chambre.

    Comme elle avait fixé le programme de sa soirée, elle s'attaqua au choix de ses prochaines lectures et se fixa dix livres à se procurer. Elle devrait aussi aller à Londres pour s'offrir le reflex numérique qu'elle convoitait depuis un ans.

    Elle continua ainsi jusqu'à ce que le bus s'immobilise. Cessant alors ses tergiversations mentales elle reporta toute son attention sur Ewart.


    - Voila tout le monde descend! A vous de jouer, je compte sur vous! Cette mission à l'air banale pour des agents tel que vous, mais elle peut déboucher sur des missions bien plus intéressantes en cas de réussite. Bonne chance à tous! Et n'oubliez pas de rabattre vos capuches pour cacher vos visages ou de mettre une casquette. Bailey!!! Tu n'oublies rien? Les clés USB!! Et les battes pour entrer dans la maison!! Bon aller, on se bouge!!! HOP HOP HOP!!!

    Aline enfonça la casquette sur sa tête et remonta sa capuche. Elle suivit les autre hors du van. Ewart ré-démarra, les laissant seuls.

    - Bon je m'occupe du système d'alarme. Je vous rappel que je ne coupe que les caméras de la maison et le système sur les portes. Ne cassez et n'ouvrez aucune fenêtre et ne mettez pas le feu. Bailey appuyât son regard sur Pierre. Aaron et Pierre vous vous occupez des deux clebs. Aline tu t'assures que tous est okey à l'intérieur. ça serait con qu'un gugus imprévu au programme se balade à l'intérieur. Océane tu te caches et tu surveilles la route. Tu nous préviens si quelque chose se passe. On reste tous en contact. Allez on se sépare, à tout de suite.

    Aline acquiesça et se dirigea vers la porte. Elle sortit un petit boîtier noir et le passa devant la porte. Un vif signal sonore s'échappa de l'appareil, contrariant vivement Aline. L’alarme de la porte d'entrée était un mur infrarouge derrière la porte, à l’intérieur. Impossible à désactiver de l'extérieur. Aline longea la façade et trouva une fenêtre qui disposait d'une belle grande vitre et pas de petits carreaux. Une fenêtre guillotine qui conviendrait à merveille. Elle fit de même qu'avec la porte et cette fois, le signal était fait de petits bips réguliers.

    Parfait. Une alarme de type contact. A l'aide de l'appareil, Aline délimita une zone d'un centimètre ou le fil de l'alarme passait. Avec son couteau de poche, elle gratta le crépi du mur et atteignit le fil de cuivre. Elle répéta l'opération de l'autre côté et sortit de sa poche une petite bobine de cuivre. Elle coupa à l'aide de la pince coupante de son couteau le fil à la bonne longueur. A l'aide d'une pâte semblable à du chewing-gum, elle fixa son fil sur celui de l'alarme et s'assura de la continuité du signal.

    Au top! La fenêtre était lockée de l'intérieur. Elle sortit une ventouse de son sac et la colla sur la vitre. A l'aide du minuscule diamant de sa bague de pouce, taillé en conséquence, elle découpa le verre de la vitre. Elle prit bien soin de faire une forme de découpe irrégulière. Elle casserait la vitre en repartant. Avec soin, elle retira le morceau de verre et passa une main gantée au travers du trou. Elle tira le loquait de la fenêtre et au moment de retirer sa main, une vive douleur lui traversa le bras. Tirant vivement sa main vers elle, elle fit gicler un petit chien.

    Le roquet atterrit sur le plancher et commença à aboyer. Aline rentra vivement à l'intérieur et plongea sur le chien. Coincé entre ses cuisse, il ne pouvait pas s'échapper. D'une main, elle lui tenait le museau pour qu'il se taise, de l'autre elle se saisit de son talkie-walkie.


    - Bail', j'ai du rentrer par une fenêtre. Je désactive l'alarme de la porte d'entrée et je vous ouvre. Et si un des deux maîtriseurs de chiens pouvaient garder du tranquillisant, j'ai un molosse qui hurle et mord...

    Aline coupa la communication, scotcha le museau du chien et le crocha à l'aide d'un mousqueton à son pantalon.

    Deux minutes plus tard, la porte d'entrée était grand ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Norris
L'Agent Fantôme...
L'Agent Fantôme...
avatar

➝ Humeur : Complètement HS
➝ Messages : 187
Age : 22

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Sam 5 Mai 2012 - 21:07

Pierre, accompagné d'Aaron escalada avec tact le mur d'enceinte de la propriété, puis se réceptionna avec souplesse sur le gazon humide. L'arrossage automatiquement venait à coup sûr de se finir... Ce qui signifiait que les chiens n'étaient sûrement pas dans les parages...

Il lança un regard en hauteur... Son chef de mission avait les deux jambes en l'air, et semblait le plus détendu du monde... Talkie-walkie en main, il semblait superviser les opérations.

Ah mais quelle nouille... Il a l'air fin accroché à son mur tiens...

Bon il fallait tout de même redevenir un petit peu sérieux. Aaron avait pris un peu d'avance, à une douzaine de pas de sa position, il regardait quelquechose sur le côté est de la villa, puis ricana:

Et ben, ça c'est un chien de garde.
Je m'en occupe !


Bon apparemment il semblait tout à fait sûr de le maîtriser. Pierre allait donc devoir s'occuper de deuxième cleb de la maison, le yorkshire. Après réflexion, il fallait s'attendre à le voir plus à l'intérieur qu'à l'extérieur. Surtout avec toute cette humidité... C'était que ça semblait fragile ces petites bestioles là, fragiles, mais horriblement hargneuses, Pierre en avait déjà fait l'expérience.
Il retourna donc sur ses pas... Puisqu'Aaron n'avait pas besoin de son aide, il allait devoir rejoindre Aline dont la mission était de pénétrer à l'intérieur. Arrivé à son point de départ, il perçu le regard surpris de Bailey. Celui ci ne devait pas bien comprendre pourquoi il revenait si vite à l'endroit initial, d'ailleurs, la réponse ne se fit pas attendre.

Aaron, Pierre où en sont les chiens ? Terminé.

Inutile de lui répondre pour le moment. Tant que tout n'était pas terminé, gaspiller sa salive ne servait strictement à rien.
Pendant ce temps, Aline experte, découpait la vitre comme un pro grâce à un minuscule diamant. Mais soudain, elle ne put s'empêcher d'emettre un gémissement vite étouffé. C'était le yorkshire qui venait de lui mordre la main.
Elle pénétra en vitesse à l'intérieur, s'assit de tout son poids sur la pauvre bête et lui scotcha le museau.
Elle prit alors son talkie-walkie:

Bail', j'ai du rentrer par une fenêtre. Je désactive l'alarme de la porte d'entrée et je vous ouvre. Et si un des deux maîtriseurs de chiens pouvaient garder du tranquillisant, j'ai un molosse qui hurle et mord...

C'est bon, c'est bon !! j'arrive!!!

Tandis qu'Aline pénétrait à l'intérieur de la villa pour ouvrir la porte d'entrée, Pierre prit fermement la bête sur ses genoux, et lui injecta une bonne dose de tranquillisant. Efficace, trois secondes plus tard, celle ci dormait à poing fermé.
Il était temps de faire son rapport, mais il ne put s'empêcher de lancer une petit vanne pour l'occasion. Il aurait tellement voulu voir la tête des autres agents.

Ici Pierre. Les chiens sont maîtrisés. Mais que fait t'on du ouistiti? Il n'arrête pas de courir dans tout le salon. Terminé.

Aline devait avoir réussi à ouvrir la porte pour les autres ca 'elle était revenu dans le salon. Se rappelant qu'elle venait d'être mordue, Pierre lui proposa:

Tu veux un bandage? J'ai amené avec moi la trousse de secours au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Océane Holliger

avatar

➝ Humeur : Maussade...
➝ Messages : 46
Age : 17

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Sam 5 Mai 2012 - 21:44

Avant toute autre chose, Bailey m'avait confié la surveillance de la rue et des alentours tant que tout notre petit monde n'avait pas pénétré l'intérieur de la villa.
Ce n'était pas un travail très passionnant, puisque je n'étais pas au coeur de l'action et j'avais toute les peines du monde à ne pas m'ennuyer. Mais toutefois, ce travail était crucial. Tant que les opérations se déroulaient en extérieur, il fallait absolument un agent chargé de la sruveillance. Une fois tout le monde à l'intérieur, la tension se relacherait quelque peu.
Etant la plus jeune du groupe, Bailey avait sans doute dû trouver approprié de me mettre à ce poste.

Mon unique objectif étant pour l'instant de surveiller la rue, je m'accoudais donc face à la villa, sur le mur d'en face. Ecoutant de la musique pour ne pas trop attirer les regards sur ma personne, j'avais une vue plongeante sur la rue en amont et en aval de ma position. De plus, je pouvais voir précisément tout ce qui se passait sur le devant de la villa. Certes, pas aussi bien que Bailey qui était monté sur un muret, mais quand même...
Je n'avais pas de talkie-walkie sur moi. Tout était intégré dans mes oreillettes et mon pseudo ipod. Cela aurait paru étrange de voir une gamine d'une dizaine d'année converser dans un talkie-walkie au beau milieu de la rue.
Je me devais de donner des informations régulièrement tant que quelqu'un se trouvait à l'extérieur. En théorie, je devrais être la dernière personne à pénétrer dans cette maison.

Tout va bien la rue est calme. Pas de passants, on n'attire pas l'attention.

Je levais un pouce en direction de Bailey, toujours perché sur le mur. Je ne sais pas s'il m'avait vu car ma casquette me bouchait légèrement la vue, mais je trouvais bizarre qu'il reste à ce point d'observation où il était somme toute très visible.
J'eus la jugeotte d'esprit de ne pas lui en parler. Après c'était lui le chef, il avait plus d'expérience que moi, il savait ce qu'il faisait.

Aaron, Pierre où en sont les chiens ? Terminé.

Bail', j'ai du rentrer par une fenêtre. Je désactive l'alarme de la porte d'entrée et je vous ouvre. Et si un des deux maîtriseurs de chiens pouvaient garder du tranquillisant, j'ai un molosse qui hurle et mord...

Ici Pierre. Les chiens sont maîtrisés. Mais que fait t'on du ouistiti? Il n'arrête pas de courir dans tout le salon. Terminé.

J'ai bien entendu là?? Ou j'ai raté un épisode? C'est quoi cette histoire de ouistiti?

Je me remis à souffler dans le micro:

Heu... C'était au programme ça un ouistiti dans la maison?

Un passant, le seul en vue sur la rue, me regardait d'un drôle d'air, puis il leva lentement la tête.

Ptain!!! Bailey descend de ton perchoir, y'a un mec en bas qui te regarde avec un air bizarre...

Je m'approchais de lui, dans une attitude tout à fait enfantine et dit d'une petit voix:

Excusez moi Mr. Quelle heure est il? Ma mère va s'inquiéter si je rentre trop tard chez moi.

Alors qu'il s'apprêtait à me donner l'heure, et part la même occasion à oublier Bailey sur son mur, je lui injectais d'un vif mouvement du poignet une dose conséquente d'une puissant somnifère...
Je voulus trainer l'homme évanoui, mais celui ci était décidemment lourd. J'appelais donc à l'aide dans mes oreillettes:

C'est Océane... J'ai un témoin génant dans les bras, et j'aurais besoin d'aide. Ca urge!!!

Revenir en haut Aller en bas
Bailey Arron
Génie Diabolique
Génie Diabolique
avatar

➝ Messages : 838
Age : 23

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Dim 6 Mai 2012 - 12:09

Bailey essayait de contempler le déroulement de l'opération.
Ce qui était bien à CHERUB c'était que chaque agent était compétant. Ce qui l'était moins c'était que tous voulaient prouver leurs valeurs. Il était rare qu'un groupe formé à la volée respect toutes les recommandations du chef d'équipe et en général Bailey préférait choisir ses coéquipier pour avoir une totale confiance en eux lorsqu'il était responsable.

-j'ai dû rentrer par une fenêtre. Je désactive l'alarme de la porte d'entrée et je vous ouvre. Et si un des deux maîtriseurs de chiens pouvaient garder du tranquillisant, j'ai un molosse qui hurle et mord...Bailey compris alors qu'Aline c'était déjà aventuré dans la maison. Le garçon pesta entre ses dents tout en ce passant la main sur le visage.

-Ici Pierre. Les chiens sont maîtrisés. Mais que fait t'on du ouistiti? Il n'arrête pas de courir dans tout le salon. Terminé.

Il était facile de pénétrer dans une maison sans déclencher les alarmes extérieur pour un agent de CHERUB mais, ce que le garçon redoutait c'était surtout les appareils cachés comme les caméras. Ils avaient pour consigne de passer pour des amateurs et apparemment il allait avoir du mal à faire gobé la pilule quand ils verraient des gamins équipés de diamants à vitre ou des seringues hypodermiques.

-Pierre garde ton ouistiti dans ton pantalon et attendez nous à l'entrée je ..

Ptain!!! Bailey descend de ton perchoir, y'a un mec en bas qui te regarde avec un air bizarre...
Et voilà qu'Océane si mettait.
-Mais elle faisait quoi celle là aussi. Bordel si je lui dit de surveiller la rue ce n'est pas pour me prévenir quand un mec me plante dans le dos ! Bailey sauta du mure vers l'extérieur où il rejoignit Océane.

-C'est Océane... J'ai un témoin génant dans les bras, et j'aurais besoin d'aide. Ca urge!!!

-Chui là boulet. Non seulement tu révassés et tu ne peux pas repérer un mec dans une rue désert avant qu'il soit sur nous. Mais tes pas fichu de voir que je suis derrière toi ! Je comprends bien pourquoi tu as encore un t-shirt gris. Bailey saisi les bras de l'homme.
- Aller aide moi à le bougé derrière le buisson. Tant bien que de mal les des agents le tirèrent à l'abris des regards. Bailey pris tout de même le temps de lui administrer une dose de kétamine histoire qu'il ne se réveils pas de suite.
-Aller on rejoint les autres, car j'ai encore d'autre incompétence à régler.

Bailey repassa au-dessus du mur, sauta de l'autre côté et il courût jusqu'à la porte.
-Bien jouer vous deux. Bailey montra une caméra dans le couloir de son doigt.
- Souriez vous êtes filmer. Quand je vous donne des directives écoutez les bordel. Comment ils vont réagir quand ils verront votre matériel ?

Bailey se retourna ouvrit un placard et il fit sauté les plombs de la maison puis il arracha le panneau de commande du système d'alarme.

- Bon le temps que je remet le courant et que je désactive le reste Pierre, Aline trouvez moi ses vidéos et détruisez les ! Bailey sorti son blackberry spécialement fait pour piraté les systèmes d'alarme. Il se connecta sur le boitier et il désactiva un à un les caméras, les capteurs sur les portes et les fenêtres. Une fois le travail fini il remit le courant en marche. Bailey sourit il n'avait pas mis plus de trois minutes. Le garçon se retourna et il eu la frayeur de sa vie Océane n'avait pas bougé et elle attendait encore les directives...(-_-')
-C'est bon tu peux commencé à faire ce que pourquoi on t'a fait venir quant à toi Aaron.. Bailey devint livide. Le cafouillis des évènements lui avait fait oublier Aaron. Il est passé où celui-là aussi. Bailey reprit son talkie-walkie pour comuniquer avec tout le monde.
-Okey système out on peux commencé l'opération Aaron tu peux nous rejoindre, terminé.





Revenir en haut Aller en bas
Aaron Morgan

avatar

➝ Humeur : Optimiste
➝ Messages : 225

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Jeu 10 Mai 2012 - 17:41

Aaron, toujours aux prises avec le chien de garde

Instinctivement, Aaron jeta un coup d'oeil pour voir si Pierre était toujours là. Mais celui ci, comme prévu, avait rejoint les autres pour les prévenir de la présence du second chien à l'intérieur. Il était donc seul, seul dans sa mouise profonde.
Le berger allemand ouvrit les yeux et posa son regard sur Aaron. Aussitôt il grogna et esquissa un mouvement vers celui ci. Vif comme l'éclair, le garçon effectua un saut sur le côté et évita habilement la bête. Il analysa la situation pendant les quelques dixièmes de seconde qu'il s'était octroyé. Il devait neutraliser sa cible en lui injectant ce que contenait sa seringue. Cependant, vu l'état agité du chien, il était très probable qu'il échoue dans sa tentative. Aussi prit il une décision.

Avant que le chien n'attaque à nouveau, il balança son pied et d'un coup bien ajusté lui écrasa la figure. Dans le même mouvement, il fit peser tout son corps sur le chien et allié à la force de son coup, ils tombèrent tout deux à terre. Cette intervention lui offrait le temps nécessaire à neutraliser sa cible. D'un geste rapide, Aaron planta la seringue dans le ventre de sa victime qui avançait dangereusement ses dents vers son bras.
Les effets attendus ne se firent pas attendre et le chien commença à tomber dans un état léthargique. Juste avant cela, sa patte gifla le dos du garçon et lui entama la peau ce qui lui arracha un cri de douleur.

Aaron se releva non sans difficulté puis vérifia que le chien était vraiment hors d'état de nuire. Rassuré, Aaron ne se préoccupa pas du trou dans le dos de son pull et saisit son talkie-walkie. Il constata alors avec horreur que celui ci s'était cassé durant son intervention. Il retenu un juron puis entreprit de revenir au point d'observation où était censé se tenir Bailey. Il ne s'y trouvait plus. Sans céder à la panique, il remarqua de l'agitation à l'intérieur à travers la baie vitrée. Aaron se dirigea donc vers la porte, supposa avec raison que le système d'alarme était désactivé puis en priant pour ne pas se tromper, fit tourner la poignée.
Il tomba sur Bailey en train de lancer les directives :


-Okey système out on peux commencé l'opération Aaron tu peux nous rejoindre, terminé.

- Te fatigue pas mon talkie est hors service. En revanche le chien l'est aussi.


Il jaugea la situation. Tous les agents étaient réunis, l'opération pouvait en effet débuter. Pierre et Océane étant chargés de faire le sale boulot, Aaron déclara en essayant d'adopter un timbre professionnel :

- C'est parti pour la casse du siècle ?
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Norris
L'Agent Fantôme...
L'Agent Fantôme...
avatar

➝ Humeur : Complètement HS
➝ Messages : 187
Age : 22

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Sam 2 Juin 2012 - 7:18

[ PS c'est Bailey et Océane qui sont chargés du sale boulot! xD Pas moi! ^^ ]

Okey système out on peux commencé l'opération Aaron tu peux nous rejoindre, terminé.

C'est parti pour la casse du siècle ?

Allons y les gens!! Aaron, Aline avec moi!!! On commence par l'étage, comme s'il s'écroule... par inadvertance... On n'aura pas besoin de passer direct au rez de chaussée!! Vous avez pris tout ce qu'il vous faut? Allez go alors!

Sur ce, il commença à fouiller dans ses poches, et en sortit un sac poubelle d'à peu près 100 litres... Face aux regards étonnés de ses camarades il déclara avec un air amusé:

Bah quoi?? C'est pour faire plus réaliste, et puis on va pouvoir récupérer pas mal de choses avec tout ça!! J'en ai pour vous aussi, tenez!

Il tendit un sac poubelle à Aline, lui faisant un clin d'oeil appuyé,puis tendit le dernier à Aaron.
Le clin d'oeil était imperceptible, mais elle devait l'avoir bien vu, contrairement aux autres, et il se demandait si elle avait bien perçut son message...

Bailey, Océane?? Ya un truc qui vous dit de rapporter ou pas? Si je le vois je vous le récupère, si on prend un max de trucs, ya peut être ue chance pour en faire passer une ou deux en douce à la barbe d'Ewart!

Il s'engouffra alors dans l'escalier, abattant d'un coup de massue improvisée chaque cadre qui ornait l'escalier. Une fois en haut, deux choix s'offraient à lui, il prit celui de droite, qui le conduisit vers trois chambres d'une largeur acceptable. Muni de son sac, il pénétra dans la première, arrachant au passage la porte de ses gonds et écrabouilla l'interrupteur...

[ dsl pas trop d'inspi là... ]
Revenir en haut Aller en bas
Océane Holliger

avatar

➝ Humeur : Maussade...
➝ Messages : 46
Age : 17

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Sam 9 Juin 2012 - 14:33

Chui là boulet. Non seulement tu révassés et tu ne peux pas repérer un mec dans une rue désert avant qu'il soit sur nous. Mais tes pas fichu de voir que je suis derrière toi ! Je comprends bien pourquoi tu as encore un t-shirt gris. Bailey saisi les bras de l'homme.
Aller aide moi à le bouger derrière le buisson.


Mais quelle arrogance... Du jamais vu... Mais il se prenait pour qui là? Pour le nombril du monde? En tout cas au moins celui de son monde. Il me traîtait de boulet alors que lui même se balançait nonchalemment sur son petit muret, presqu'on aurait pu l'entendre siffler... En plus comme ça, je ne suis que t-shirt gris, donc je ne suis pas assez bien pour Mr. ... Nan mais il veut quoi? Une équipe d'agent d'élite pour ce genre de mission? Mais il délire total le pauvre, qu'il m'envoit encore boulet une fois et je le assure de passer un mauvais quart d'heure... En plus je n'ai que 11 ans, alors c'est tout à fait normal de ne posséder que le gris... De totue façon, lui même à mon âge ne devait pas avoir le bleu marine non plus...
J'étais en train de révasser beatement à tout ça lorsqu'on me hurla de nouveau:

C'est bon tu peux commencé à faire ce que pourquoi on t'a fait venir quant à toi Aaron.
Je n'y tins plus:

Nan mais c'est bon?? T'arrête de te la péter maintenant et de reprocher tout à tout le monde? Parceque bon, celui qui fait le moins ici, c'est bien toi.... Ah oui, mille pardons, c'est vrai que tu te balançais comme un parfait abruti sur ton mur, et moi j'ai dû assomer un passant du coup.... Excuse moi, mais le boulet de l'équipe là c'est toi, pas moi... T'es qu'un pauvre agent vaniteux et bourré d'orgeuil...

Bailey, Océane?? Ya un truc qui vous dit de rapporter ou pas? Si je le vois je vous le récupère, si on prend un max de trucs, ya peut être ue chance pour en faire passer une ou deux en douce à la barbe d'Ewart!

Oh et toi la ferme!! Je m'en fous de ça, tu vois bien qu'Ewart ne laissera rien échapper... Nan mais quel débile...

Je fracassai un miroir d'un coup de poing rageur. Mes phalanges se mirent à saigner, mais, plutôt que de leur jeter un coup d'oeil, je pris un des bouts de verre parmi les plus imposants et le plantai avec force dans le mur. Pour couronner le tout, j'essuyai consciensement ma main tachée de sang tout autour, m'appliquant méticuleusement à en mettre bien partout.

Voila, maintenant je vais pouvoir aller chercher les données pour la mission... Tu vois, tu pourras essuyer mes traces de mains... Mais ne t'inquiète pas, cela fait désormais 6 ans que je suis morte dans une avalanche pour les autorités françaises, je ne suis plus sur aucune liste officielle d'ADN... Un jour je t'emmenerai voir ma tombe dans les Alpes.

Je lui tirai la langue dans une mimique grotesque. Je voulais qu'il soit la risée du reste du groupe...
Revenir en haut Aller en bas
Bailey Arron
Génie Diabolique
Génie Diabolique
avatar

➝ Messages : 838
Age : 23

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Sam 16 Juin 2012 - 14:06

La mission avait repris son cours quand Océane péta une case. Cette fille était vraiment trop "space" pour la cernée.

Nan mais c'est bon?? T'arrête de te la péter maintenant et de reprocher tout à tout le monde?
Parceque bon, celui qui fait le moins ici, c'est bien toi.... Ah oui,
mille pardons, c'est vrai que tu te balançais comme un parfait abruti sur ton mur, et moi j'ai dû assomer un passant du coup....
Excuse moi, mais le boulet de l'équipe là c'est toi, pas moi...
T'es qu'un pauvre agent vaniteux et bourré d'orgeuil...


Elle fracassa un miroir à main nue se blessant puis elle repris

Voila, maintenant je vais pouvoir aller chercher les données pour la mission...
Tu vois, tu pourras essuyer mes traces de mains...
Mais ne t'inquiète pas, cela fait désormais 6 ans que je suis morte dans une avalanche pour les autorités françaises,
je ne suis plus sur aucune liste officielle d'ADN...
Un jour je t'emmenerai voir ma tombe dans les Alpes.


Oulla se dit Bailey cette fille avait vraiment besoin de faire un tour par le pshy du campus. Bailey ne manquerait pas de signaler son comportement à la direction. DE plus il se promis de ne plus jamais faire quoi que ce soit avec elle.

Bref Bailey se foutait complètement d'Océane. Il préféra ne pas relever. Les cas instables il ne fallait pas trop leur mettre la "pression". Il échangea un regard complice avec Aaron confirment que cette fille avait un grain dans la cafetière. Et sur cette dernière note, il parti à ses occupations.


Bailey se dirigea dans le bureau au premier étage. La porte ressemblait à toutes les autres mais, elle était blindée et protéger d'un code. Le garçon Déjoua vite la sécurité avec son matériel. Une fois dans la pièce il pris soins de ne rien bouger. Il brancha sa clef USB Dans l'ordinateur du bureau puis il alluma la machine. La clef contenais un programme qui faisait démarré l'ordinateur en mode sans échec Puis méticuleusement copiait les fichier esquivant tout moyen de protection. Pendant ce temps-là Bailey fouilla un peu. Il replaçait à chaque fois ce qu'il bougeait en s'assurant que personne n'aurait remarqué son passage.

Il tomba sur un coffre fort. Il connaissait bien le modèle et il ne mis pas longtemps à l'ouvrir. Le coffre ne contenait que des liasse de billet. Le pactole était tentant mais, Bailey laissa tout en place. Il revint à sa clef USB qui avait fini de charger le contenu de l'ordinateur. Voilà sons taf était fait il n'avait plus qu'à s'amuser avec les autres. Bailey ressorti du bureau, ferma la porte. Puis part mesure d'authenticité il donna des coups de chasser dans la porte pour laisser des emprunte de ses chaussures.



Revenir en haut Aller en bas
Ewart Asker

avatar

➝ Humeur : Très énervé
➝ Messages : 141
Age : 35

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Jeu 5 Juil 2012 - 7:18

2 heures 20 plus tard...


Ewart flanait dans les rues de Londres avec son van, prenant soin dans la limite du possible d'emprunter les mêmes rues, afin de ne pas attirer une attention particulière sur son petit ménage... Alors qu'il roulait tranquillement sur une des larges avenues de la capitale il reçut un coup de fil de l'un des agent.
Il s'empressa de prendre son portable sur le siège à ses côtés, de décrocher et chuchota:

Allo!! Ici Ewart à l'appareil.
Bailey? C'est toi? Quoi de neuf?
Vous avez pu récupérer les informations?
Bien... Parfait, je vous récupère dans la Mosquito's Jack street, c'est quasi à côté d'où vous vous trouvez.
Il va falloir que....


BIP BIP BIP BIP...

Mince, pourquoi il m'a raccroché au nez? Il doit se passer quelquechose d'anormal.
Bon je fonce direct sur le lieu de rendez vous, mais en prudence... J'espère qu'il m'a entendu!!
Revenir en haut Aller en bas
PNJ-1



➝ Messages : 72

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Mer 11 Juil 2012 - 10:51






Le patron était décidément trop stressé. Ou alors bien trop prévoyant. Il voulait que sa maison soit surveillée en permanence par au moins deux de ses sbires qui se devaient de faire des rondes toutes les heures. Il pouvait largement se le permettre, vu le nombre de personnes qu'il avait sous sa coupe.
Matthew s'en fichait comme d'un guigne, du moment qu'il était bien payé pour ce boulot. Le reste n'avait guère d'importance, tout comme les opérations illégales de son boss.

Toutefois, aujourd'hui devait être un jour à part. Pour la première fois, quelqu'un venait de pénétrer dans cette maison sous haute surveillance. Des signes ne trompaient pas, une empreinte de pas légère au niveau d'un buisson. ET, un chien complètement sonné. Ce n'était pas dans l'habitude de Médor, le chien du boss de s'endormir en pleine après-midi.

Jack. Il y a quelqu'un à l'intérieur. On y pénètre on lui fout une rouste monumentale et on l'expédie dehors si c'est une petite racaille de quartier. Mais rappelle toi, dans le cas contraire, on a nos ordres.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ-1



➝ Messages : 72

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Mer 11 Juil 2012 - 11:02





Jack s'ennuyait à mourir. S'il s'était laissé facilement recruté par cet énergumène pour le moins surprenant qu'était le haut patron, ce n'était pas pour passer ses journées à rien faire.... Lui ce qu'il aimait particulièrement, c'était le feu de l'action, sentir l'adrénaline couler dans ses veines, tel un fluide réparateur et bienfaisant.

Qu'elle ne fut pas sa joie lorsqu'il entendit son comparse lui chuchoter que quelqu'un devait surement se trouver dans la maison. Malgré les précautions de Matthew, il y allait avoir de la casse. C'était l'occasion inespérée pour refiler quelques coups de poing bien sentis.

Il se rua vers la porte l'ouvrit en grand, sans se préoccuper du bruit que cela pouvait causer et tomba nez à nez avec une bande d'adolescents accompagnés d'une gamine à l'air apeuré.
Il ne réfléchit que deux secondes, n'essayant même pas de chercher qu'elle pourrait être la sanction de l'Etat pour avoir tabassé des enfants.
Il se jeta sur le premier des enfants, qui surpris n'esquissa pas un geste et lui fourra dans l'estomac un coup qui l'envoya balader au sol.
Un sourire mauvais aux lèvres, la folie dans les yeux il s'exclama:

Alors bande de petits cassos!! Je vais vous mettre une raclée, ça vous apprendra à pénétrer chez les honnête gens pour les dépouiller.

Revenir en haut Aller en bas
Pierre Norris
L'Agent Fantôme...
L'Agent Fantôme...
avatar

➝ Humeur : Complètement HS
➝ Messages : 187
Age : 22

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Dim 15 Juil 2012 - 14:11

Pierre était en train de saccager comme il se doit le salon de cette villa luxueuse lorsque son comparse t-shirt noir se trouva soudain à ses côtés.
D'un geste entendu, il lui fit comprend qu'il en avait terminé. Tout devait être en sécurité dans sa poche. Inutile de s'inquiéter, Bailey, aîné de leur petit groupe était rompu depuis longtemps à ce genre de prises de données.
Sans vouloir le dire, Pierre était plus inquiet de savoir comment se débrouillait Océane, la benjamine de leur petit groupe, avec tout ce matériel électronique. Ewart devait avoir une confiance sans limite en elle pour lui avoir confié l'une des tâches les plus délicates de l'opération.
Pas besoin d'être un agent de CHERUB pour savoir comment mettre en pièce une jolie villa. Quiconque était capable d'en faire autant. Alors que l'on devait suivre des cours poussés de piratage informatique pour déjouer pièges et vigilance lors du crackage d'un ordinateur.

Soudain; le portable de Bailey se mit à vibrer. L'écran annonçait un appel d'Ewart. Pierre fit signe à Bailey de décrocher, afin de savoir ce qu'il leur voulait. ll n'aurait toutefois pu ne pas le faire, son camarade aurait quand même décroché. Il semblait pressé et même tendu de connaître la cause de cet appel.

Allo!! Ici Ewart à l'appareil.
Bailey? C'est toi? Quoi de neuf?
Vous avez pu récupérer les informations?


Du bruit... Dans le jardin... Ce n'était pas normal... Qui donc était censé monter la garde? Personne normalement, Ewart leur avait bien dit qu'il ne risquaient plus rien une fois à l'intérieur de la maison... Bizarre... L'aurait t'on mal informé? Car Pierre en était sûr... Quelqu'un était dans le jardin, quelqu'un qui les avaient entendu.
Il se rua alors sur Bailey....

Nickel!

Bien... Parfait, je vous récupère dans la Mosquito's Jack street, c'est quasi à côté d'où vous vous trouvez.
Il va falloir que....


Et coupa cours à la communication. Les gens de l'extérieur ne devait surtout pas penser qu'ils avaient un complice qui les attendait avec un van non loin de là. Ils auraient alors nourri des soupçons... Pour l'instant ils devaient les prendre seulement pour des cambrioleurs amateurs venus faire un tour à l'intérieur d'une villa à l'aspect chic.

Au regard surpris de Bailey, il répondit en plaquant seulement un doigt sur la bouche puis lui fit signe de tendre l'oreille.

...... Soudain, la porte vola en éclat, et une brute d'un mètre quatre-vingt-dix se rua sur eux, suivit de près par un second bonhomme qui semblait toutefois moins en colère....

C'est à ce moment que la jeune fille blonde aux yeux verts se précipita dans la pièce pour connaître l'origine de tant de vacarme.
Interloquée, elle eut le malheur de croiser les yeux de la première des deux brutes, qui, un sourire mauvais aux lèvres se jeta sur elle et lui envoya un coup de poing magistral dans le ventre. La jeune fille surprise, en eut le souffle coupé et dut s'accroupir sur le sol, les mains sur le ventre.

C'est à ce moment que Pierre ne sut retenir ses émotions, et, contre toute attente, poussa un cri de désespoir entremêlé de larmes avant de se précipiter vers elle et de passer un bras protecteur autour de ses frêles épaules.

Aline!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Aline White
Miss
Chaos

Miss Chaos
avatar

➝ Humeur : DWBH
➝ Messages : 103
Age : 21

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Ven 27 Juil 2012 - 8:56

    Aline avait levée les yeux au ciel à la remarque de Bailey. Il avait lui-même dit qu'il coupait les caméras dans la maison... Mais alors qu'est-ce que celle-là fichait encore allumée? Empoignant son matériel électronique, elle remonta le signal de la caméra sans fil et arriva sur un simple ordinateur de bureau. Le craquer lui prit environ trois minutes et dénicher le fichier de sauvegarde continu une de plus. Heureusement, le modèle était basic et il lui suffit d'effacer la scène compromettante et de copier une image du hall vide. Grâce à un petit code sympa, elle obligea la caméra à utiliser cette même image durant deux heures, laissant le champs libre aux agents.

    Elle visita le bureau où elle se trouvait et à l'aide de son téléphone portable, elle prit en photos un bon nombre de documents allant des lettres manuscrites au relevés de comptes. Ce type cachait des millions sur des comptes offshore. Il semblait toucher à tout du moment que c'était illégal.

    Une fois les photos prises, elle remit tout en place à l'identique, n'omettant aucun détail grâce à son hypermnésie. Elle quitta la pièce et s'assura que son téléphone envoyait ses photos sur la dropbox du campus.

    Alors qu'elle remettait ses affaires dans son sac, un grand bruit se fit entendre au rez-de-chaussée. Intriguée, elle se demanda ce qu'ils avaient détruit pour avoir un pareil bruit. Descendant quatre à quatre les escaliers, elle n'eut pas le temps de voir quoi que ce soit: deux points la frappèrent dans l'abdomen. Un goût de sang emplit sa bouche et des taches rouges brouillèrent sa vision. Aline songea qu'elle devait sûrement avoir les côtés cassées ou du moins fêlées.

    Aline avait beau être un agent surentrainé, mais quand un bras l'enveloppa, elle n'eut qu'une envie, celle de se blottir dans ces bras protecteurs.


    - Ça va aller...

    Elle avait essayé de mettre toute la conviction possible dans sa voix, sans grand succès. La douleur refluait gentiment et elle percevait la position de son agresseur. Ils devaient déguerpir vite fait de cette baraque.

    Elle se traina, en rampant vers son agresseur et d'un bon se redressa. De toutes ses forces, elle balança son pieds, atteignant sa cible. Cet homme n'aurait plus le loisir de procréer. Profitant de la surprise créée par son rétablissement éclair, elle détala vers la sortie. Au passage, elle empoigna un vase ming et le chien toujours saucissonné. Ils passeraient pour de voleurs au moins. En sortant de la maison, elle remarqua qu'Océane avait balancé un pavé dans la fenêtre par laquelle elle était entrée. Elle loua la présence d'esprit de sa collègue et sauta dans la camionnette qui les attendait.

    Une fois au calme, la douleur refit surface, faute d'adrénaline. Elle se plia en deux, les larmes aux yeux. A ses pieds, le yorkshire obèse la regardait avec des yeux craintifs. Il aurait une belle vie au bâtiment des rouges, se dit-elle pour se consoler.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Norris
L'Agent Fantôme...
L'Agent Fantôme...
avatar

➝ Humeur : Complètement HS
➝ Messages : 187
Age : 22

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Dim 9 Sep 2012 - 15:00

Ça va aller...

C'était tout le contraire... Ce n'était pas la première fois, mais cette fois ci, l'intensité de sa peur était alarmante. Non pas pour lui, mais pour son amie Aline qui venait de tomber à terre, la bouche en sang, après deux violents coups portés à l'estomac....
Il était figé par la terreur, et n'arrivait plus à réfléchir sur un moyen concret de s'en sortir. Il n'avait d'yeux que pour la jeune fille blonde, qui semblait souffrir le martyre et tout il essayait de la maintenir tant bien que mal...
Pierre n'arrivait plus à réfléchir, son chef de groupe, Bailey, n'était pas en vue, ainsi qu'Aaron, un agent pourtant expérimenté. Aline était hors de combat. Ne restait qu'Océane pour tenter quelque chose, mais cette tête de mule ne lui servirait pas à grand chose...
Elle eut tout de même la présence d'esprit de prendre un objet lourd, une sorte de pavé que Dieu seul sait où elle l'avait trouvé, afin de casser la vitre derrière eux...
La chance était avec, enfin, façon de parler, mais Ewart les attendait non loin, mains au volant du van.
C'était l'occasion ou jamais de sortir de ce guêpier.
Il aida Aline à se relever tant bien que mal, et la pressa de sortir par la fenêtre... Elle se dégagea pourtant de son étreinte avant de se lever d'un bond et d'envoyer d'un coup précis de savate française son pied dans les bijoux de famille de celui qui l'avait agressé...
Une fois vengée, elle se décida enfin à sortir par la fenêtre, puis entrer dans le van où Ewart les attendait, les yeux éberlués.
Pierre la suivit affolé, laissant sa collègue seul aux mains des deux brutes. Il y avait peu d'espoir à ce qu'Océane revienne abîmée. Avec l'un des deux quasiment hors service, et ayant été championne de karaté de France et du tournoi inter-agents du Campus, il ne s'en faisait pas trop pour elle....
Une fois monté dans le van, il cria la voix prise de terreur:

Ewart, vite c'est grave, faut l'emmener direct à l’hôpital. Je crois qu'elle a une hémorragie interne! L'un des deux colosses chargé de la surveillance lui a foutu deux pains dans l'estomac!
Revenir en haut Aller en bas
Océane Holliger

avatar

➝ Humeur : Maussade...
➝ Messages : 46
Age : 17

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Dim 9 Sep 2012 - 15:54

Aline!!!!!!

A ces mots, j'accourus sur les lieux du drame... Etant dans la pièce d'à côté, je ne mis que quelques secondes pour arriver sur la place...
Aline était par terre, se tenait le ventre, Pierre à ses côtés, visiblement affolé! Cela se voyait à son visage, et à la tension de son corps. Il ne réfléchissait plus calmement, voir ne réfléchissait plus du tout.
Cela me mit la puce à l'oreille.... Pierre et Aline devaient être ensemble depuis quelques temps, sinon jamais Pierre n'aurait réagit de cette façon en cette circonstance. Bien qu'indiscipliné, c'était avant l'un des agents d'élite du Campus, sur qui on pouvait normalement compter pour certaines missions d'une haute importance.... Etrange, qu'il perde son sang-froid sur une ridicule mission de casse!
Les deux autres, Aaron et Bailey n'étaient pas en vue. Décidément, ce dernier avait beau me critiquer, mais en tant que chef de troupe, il ne faisait pas vraiment son travail, surtout en cet instant crucial.
Quand aux deux malotrus dont l'un avait osé porter la main sur une fille, ils se tenaient à distance respectable de notre petit groupe, nous fixant de leurs regards mauvais. Ils semblaient plutôt détendus, et ricanaient de toutes leurs dents. Mal leur en prit car Aline murmura:

Ça va aller...

J'en doutais fort, mais dans un sursaut d'énergie elle se releva aidée de Pierre et fonça sur le premier des deux assaillants, lui explosant ses parties génitales d'un formidable coup de pied.
Appréciatrice de la technique, je me suis dit que je me devais d'aller la féliciter une fois tout cela terminé.
Sachant pertinemment que plus personne ne le verrait en ce moment tragique, je pris l'initiative de sortir notre petit groupe de ce pétrin dans lequel on venait de se fourrer.
Attrapant une brique que je venais de sortir de la poche arrière de mon jean, je l'envoyais de toutes mes forces sur la vitre extérieure.
Celle ci explosa en morceaux dans un vacarme pas possible, et la brique termina son chemin meurtrier dans un plan de bégonia.
Profitant de l'occasion, Aline s'engouffra tant bien que mal par l'ouverture béante, aidée de Pierre qui la maintenait droite et l'empêchait de se couper sur les morceaux de verre...
Ils me laissaient donc seules face aux deux truands dont l'un était plié en deux, mais l'autre se précipitait vers moi.
Je l'attendais de pied ferme, il n'avait pour ainsi dire que très peu de chance face à mon expérience des sports de combat. Les chances s'amenuisaient en général lorsque j'étais énervée, et coup du sort, dix minutes à peine avant l'intervention de ces deux Messieurs, Bailey m'avait vraiment saoulé par ses piques cinglantes et blessantes à mon encontre.
Lorsqu'il me toucha, je lui pris son avant bras avant de le tordre de toutes mes forces, le faisant hurler de douleur.
Mais ce gars là était coriace, il revint à l'assaut, voulant me prendre par traîtrise.
J'écrasai alors le tabouret devant moi, envoyant valdinguer les bouts de bois sur mon ennemis. Alors qu'il tentait de reprendre ses esprits, je l'attrapai par le coup, et, du plat de ma main droite lui infligea une violente tape à la tempe qui l'envoya aux pays imaginaire. J'avais appris ce coup d'un sensei japonais, qui disait descendre tout droit d'une ancienne famille de samouraïs, les Sappuros.
Mortel et fatal.... J'espérais seulement ne pas l'avoir tuer. Je me voyais mal rattrapée en justice pour homicide volontaire... On me disait cinglée, peu de monde sur le Campus m'appréciaient, mes amis ne se comptaient même pas sur les doigts d'une main, mais je n'avais ni l'allure, ni le caractère d'une meurtrière...
Je fis subir le même sort à son compagnon, en mesurant toutefois la force de mon coup.
Je sortis alors de la poche de mon sweat une bombe lacrymogène. Toutefois, je l'avais remplie au préalable de N[indice]2[/indice]O, ou plus communément appelé le gaz hilarant, qui avait pour propriétés, à forte dose, de provoquer de forts troubles de conscience et de mémoire. Je leur injectais tous deux la moitié de la bouteille, avant de sortir moi aussi par la fenêtre fracassée et de rejoindre Ewart et les autres à l'intérieur du van.
A peine eus je mis le pied à l'intérieur qu'Ewart démarra en trombe, il avait l'air plus que furieux, mais ne nous demanda pas d'explications. Je présumais qu'il savait déjà tout à l'avance et n'avait point besoin d'explications.


Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu



➝ Messages : 112

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Dim 9 Sep 2012 - 16:03

MISSION TERMINEE

LES INFOS QUAND A LA MISSION ET AUX AGENTS SERONT ECRITES DANS LA SECTION DU BATIMENT DE CONTROLE DES MISSIONS, A L'ETAGE CONCERNE.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
MISSION DE CASSE N°B457XC BIS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission D] Un vulgaire gamin? [1] (Pv : Takeshi, Kallo)
» [Mission rang D] Des gosses casse c*
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: L'exterieur :: Les Missions-
Sauter vers: