AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dernier jour

Aller en bas 
AuteurMessage
Anthony Tudor

tudor » le diable, c'est moi !
tudor » le diable, c'est moi !
avatar

➝ Messages : 506
Age : 40

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Dernier jour   Ven 24 Aoû 2012 - 9:59

[Pour répondre à ce rp, vous devez avoir fini les autres jours]
Dérogation à Clémentine Jakson qui a fini

Tudor était assez satisfait. Le programme touchait à sa fin. Il en avait un peu marre de ce froid, de cette neige et de ce vent. Au chaud dans une tente, il consultait l'écran de son ordinateur en attendant que ses recrues arrivent au point de rendez-vous.

Depuis la cabane où les gamins avaient passé la nuit, il y avait exactement deux heures de marche pour le rejoindre. A la tempête faisait rage depuis la veille.

Enfin, les mioches firent leur apparition. Ils semblaient tous gelés. Bien emmitouflé dans un manteau de fourrure, il sortit de sa tente.


- Alors, mes lapins! Ou plutôt mes pingouins, dit-il en ricanant.Vous allez devoir chercher vos t-shirts... Vous êtes six, il n'y en a que cinq...

On ne voyait pas à 2 mètres et la température affichait -35°C. La neige fraîche avait tout recouvert et la clairière était immaculée.

- Peut-être qu'il y a des peles sous la neige... Je vous laisse creuser...

[HRP: Vous cherchez au minimum 2 heures dans la clairière et personne n'ose dire qu'il a trouvé un t-shirt. Tout agent qui n'a pas posté avant le 5 septembre aura échoué]


Dernière édition par Anthony Tudor le Ven 24 Aoû 2012 - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clémentine Jakson
DSMC: Démone et Stratège Maléfique du Campus.
avatar

➝ Humeur : crevée par le PEI
➝ Messages : 63
Age : 18

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: Dernier jour   Ven 24 Aoû 2012 - 10:54

Le centieme jours, LA consécration ultime de toute la souffrance et de l’entrainement qu’avaient dû endurer les recrues. Clémentine Jackson ne vivait que dans l’esperance de cette journée depuis de début du stage infernal et obligatoire que tous les bleu ciel devaient subir pour porter le t-shirt gris et partir en mission. La jeune fille n’avait jamais eu aussi froide de toute sa vie, une tempête faisait rage et il faisait trente-cinq degrés. Elle détestait la chaleur mais aurait adoré qu’il fasse chaud, l’enfant avait marché deux heures en compagnie de Sally et Janima, quand ils arrivèrent enfin à leur objectif. Clémentine en avait assez de tout cet entrainement mais rien ne la ferait craquer. Tudor sortit emmitouflé dans un manteau de fourrure. Tout en sortant son habituel sourire sadique l’instructeur commença son discours.

- Alors, mes lapins! Ou plutôt mes pingouins, dit-il en ricanant. Vous allez devoir chercher vos t-shirts... Vous êtes six, il n'y en a que cinq...

Clémentine était horrifiée, elle allait se retrouver en concurrence avec les autres recrues et parmi se trouvait ses deux meilleures amies et le garçon qu’elle aimait. Elle considéra Nicolas et Pablo les deux personnes qu’elle connaissait le moins du programme, il fallait que l’un d’eux échoue c’était aussi dur à dire qu’évident. Clémentine n’avait pas d’autre option que CHERUB, dans la vie civile elle finirait par franchir la ligne jaune et par se faire arrêté.

- Peut-être qu'il y a des pèles sous la neige... Je vous laisse creuser...

Clémentine considéra ses mains gantées, sous la tempête creuser à mains nues allait être très difficile mais rien ne pourrait la faire craquer, elle trimait depuis trop longtemps pour cela.

-Il vaut mieux qu’on se sépare, ça devient chacun pour soi

Clémentine commença alors à chercher après avoir adressé un regard aussi amical que compatissant à Ace, Sally et Phoebe. Elle se passa vingt longues minutes à creuser dans la neige à mains nues, ses doigts étaient encore plus gelés qu’avant la neige transperçait ses gants. Puis soudain elle sentit une chose dur et l’éphorie la gagner et elle trouva une magnifique…pelle ! Elle commença à sans servire pour creuser, elle chercha une heure trente durant. À la fin elle était à genoux dans la neige, les yeux mouillés de larmes les doigts quasi-inutisable. Elle atteignait le but ultime de sa résistance mais seuls deux phrases l’aveuglaient mentalement *c’est dur mais les agents de cherub son encore plus dur, il faut à tout prix que moi Ace Sally Phoebe trouvaient ces t-shirts gris *.

Elle était maintenant à quatre pattes dans la neige, elle cherchait depuis deux heures dix. La tempête de neige s’arrêta légèrement, Clémentine n’en ressentait pas moins le froid glacial qui régnait. Aucune des recrues n’avait dit un mot et Clémentine espérait qu’une personne allait craquer ce qui éviterait une confrontation explosive. Elle espérait juste que Sally Phoebe et Ace tiendraient le coup. Illusoirement Clémentine ne prenaità penser que Tudor bleufait qu’il n’avait pas le droit de faire perdre une personne d’office. Mais elle savait que l’instructeur était impitoyable. Elle se mit à repenser à une fois où elle avait eu très froid mais tout de même moins qu’ici, c’était durant sa fugue , elle n’avait pas trouvé d’endroit ou dormir elle était resté dehors, elle avait passé une nuit terrible derrière une poubelle. Elle avait tout de même tenu le coup, elle pensa aussi a ce fameux jours où Sally et elle avaient dormi dehors en sous vêtement et où Sally avait attrapé sa pneumonie. Clémentine espérait que Sally qui était sa partenaire et meilleure n’allait pas rechuter à cause du froid extrême.

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Silver

avatar

➝ Messages : 4

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: Dernier jour   Dim 26 Aoû 2012 - 13:33

Ce Tudor était la personne la plus cruel que je connaissais le dernier jour du PEI il nous avait fait marcher pendant deux heures pour arriver à l'endroit ou il était. Pendant le route personne n'avait parler. Moi je ne parlais pas, car je réfléchissais et j'avais trop froid. demain je serais sans doute dans mon lit en repensant qu'aujourd'hui j'étais frigorifié et que je suppliais d'avoir un chocolat chaud. Alors quand je vis Tudor sortir de la tante avec un manteau de fourrure j'aurais tout donné pour sauter dessus et l'égorger. Enfin il fallait rester calme, car je n'avais pas endurer 99 jours pour repartir sans rien et je ne pourrais plus jamais parler en face des personnes qui se trouvent ici enfin je ne les connaissais pas non plus. Clémentine je savais qu'elle voudrait que je perdre, car elle adorait Ace et je ne sais pas, mais on dirait qu'ils sont en admiration total autant l'un que l'autre bon un peu moins Clémentine qui elle ne pense qu'a avoir son T-Shirt Gris et elle ferait n'importe quoi. Sally je ne la connaissais aussi très peu et franchement je m'en fichais que tout le monde perde. Moi ce que je voulais c'était que Pablo et moi est le T-Shirt Gris. Je commençais à arrêter de réfléchir, car je voulais entendre ce que Tudor avait à nous dire.

- Alors, mes lapins! Ou plutôt mes pingouins, dit-il en ricanant. Vous allez devoir chercher vos t-shirts... Vous êtes six, il n'y en a que cinq...

Je m'y attendais à un coup pareil, vraiment il était horrible. Là ça devenait chacun pour sa peau et moi j'allais avoir ce T-Shirt et personne ne pourra m'empêcher de l'avoir je le garantis. Je m'en fiche que quelqu'un voulait que je perde, car il voulait que ses amis gagne, car moi ce qui m'importais c'était de gagner et pas de regarder les autres avoir leur T-Shirt Gris. Alors je regardais autour de moi on ne vivait rien du tout et il devait faire dans les moins -30 et si nos T-Shirt était en dessous de la neige alors là ça devait pas être du gâteau pour le trouver. Enfin je creuserais jusqu'a la roche s'il le faut j'aurais ce fichu T-Shirt pour avoir le droit de partir en mission et ensuite de me venger de mon père.

- Peut-être qu'il y a des pèles sous la neige... Je vous laisse creuser

Alors je commençais à creuser. Je marchais à un endroit et je m'assis. Je creusais , mais rien pas de pelle. Encore et encore pendant dix bonne minutes je creusais dans l'espoir de trouver une pelle, mais rien je ne trouvais absolument rien. Je m'étais un peu éloigné des autres alors je décidais de marcher en fonction des bruits. Pendant ce temps je savais que les autres creuser. Alors je décidais de creuser et encore creuser., mais rien je regardais Clémentine qui elle avait trouver sa pelle après 20 minutes à creuser avec ses mains. Moi je ne sentais plus mes mains les gants était trempé et moi gelé je me forçais à ne pas abandonner le PEI. J'étais si près du but.Alors je continuais encore pendant 20 longues minutes et ce n'est qu'après 40 minutes que j'ai réussi à trouver une pelle. Je poussais un cri de triomphe au fond de moi, car je savais que si je criais j'utiliserais de l'énergie pour rien. Alors je creusais encore, mais maintenant avec ma pelle. J'étais à genou et je creusais rapidement, mais je ne trouvais pas de T-SHirt je regardais les autres qui et aussi n'avait pas de T-Shirt alors je ne décourageais pas, mais je savais que Tudor allait nous faire souffrir jusqu'a ce que l'un de nous lâche ou peut-être qu'il nous donnera le T-SHirt. Alors je continuais de creuser, mais je regardais les autres. Deux heures et demi que je creusais et rien peut-être qu'il n'y avait pas de T-Shirt après tout. Alors je continuais à creuser, même si je savais que je ne pourrais pas tenir plus de 5 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Sally Arron

avatar

➝ Humeur : Audacieuse.
➝ Messages : 35
Age : 18

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: Dernier jour   Dim 26 Aoû 2012 - 18:01

Enfin!!! On y était!! The last day of sorrow and tears!
Janina, Clémentine ainsi que Sally avaient passé la nuit précédente dans le petit chalet non loin de leur point de rendez vous avec Tudor.
Elles arrivèrent toutes trois au niveau de la cabane délabrée, lieu de rendez vous imposé par Tudor.
Une tempête de neige faisait rage, et Sally n'aurait pour rien au monde voulu connaître la température...
Elle jeta un coup d'oeil à tous les agents aurtout d'elle... La tension était à son comble. Tous sans exception, sentaient venir le mauvais coup, la dernière épreuve du Tudor... Tous hormis Janina qui s'était calée non loin, adossée à un petit muret en pierre recouvert de neige.

Sally était rompue de fatigue, mais elle devait tenir, encore au moins jusqu'aux quelques heures qui la séparait de son t-shirt gris... T-shirt qu'elle trouvait avoir mérité, mais Tudor la détrompa vite. Il avait encore prévu un plan machiavélique pour ce dernier jour!

Alors, mes lapins! Ou plutôt mes pingouins! Vous allez devoir chercher vos t-shirts... Vous êtes six, il n'y en a que cinq...
Peut-être qu'il y a des pelles sous la neige... Je vous laisse creuser...


* Crevard!!! T'es qu'un salaud Tudor!! Comment tu peux nous faire ça!! On a trimé sous tes ordres débiles sans rien dire pendant cent jours et tu nous fais ce coup là! Je te hais! *

Ce furent les premiers mots qui lui vinrent à l'esprit. Bien entendu, elle se garda bien de les formuler de vive voix, de peur d'une représailles à la hauteur des insultes. l'instructeur n'était pas tendre sur ces choses là. En fait, il n'était pas tendre du tout. Comment osait il leur infliger cela encore, malgré toutes les souffrances déjà endurées auparavant?

Sally fut tirée de sa rêverie par sa coéquipière...

Il vaut mieux qu’on se sépare, ça devient chacun pour soi...

Clémentine... C'était Clémentine qui venait de proférer ces mots... Clémentine, sa partenaire!! Sally en était profondément blessée... Elle n'aurait pas pensé que l'un d'eux allait pouvoir parler en ces termes, et encore moi elle!!
Ainsi, chacun allait écraser les autres pour obtenir son t-shirt... Le petit jeu de Tudor marchait à merveille... Son but était évident, les dissocier et les monter les uns contre les autres... Tout l'inverse de l'effet escompté par le PEI. A ce rythme, aucun des participants n'allait avoir son t-shirt gris... Tudor ne le leur remettrait pas, avec comme excuse: Manquement à l’esprit d’équipe... Mention: recalé!

Sally en avait les larmes aux yeux... Elle était sans doute la plus émotive des six participants encore en lice si on escomptait Janina qui avait en réalité déjà eu son t-shirt gris.
Elle s'éloigna et partit seule dans son coin tandis que les autres commençaient à fouiller le sol dans l'espoir de trouver l'une des pelles enfouies sous la terre gelée.
Elle s'allongea dans la neige, en pleurs et dégoûtée de la tournure qu'avaient pris les évènements. Plus rien n'avait alors d'importance... Plus rien, si ce n'est le fait qu'ils auraient pu tous avoir le t-shirt ensemble...

Dans un dernier élan de rage et de fureur elle balança le reste de ses affaires au loin dans la neige... Le sac s'affala lamentablement dans la neige fraîche et son contenu s'étala de part et d'autre.
Coup du destin?? Le petit livret rouge sang, remis par son grand frère Bailey trois mois plus tôt tomba à ses pieds. Cela lui rappela certaines informations que lui avait légué le frérot sur le dernier jour du PEI.... Evidemment, avec cette aide précieuse, tout devenait lucide. Les t-shirts devaient tout simplement être dans la cabane, juste à côté d'où se tenait Janina!!!! D'ailleurs, elle était sans doute là pour leur faire un signe quelconque, leur faire comprendre qu'ils faisaient tous fausse route!
Tudor devait bien rire sous cape.... Pourquoi leur avoir laissé la journée entière pour creuser et trouver cinq malheureux t-shirts alors qu'il leurs avait imposé plus de tâches à faire en tellement moins de temps??
C'était tout simplement parce que les t-shirts n'étaient pas sous terre, mais cachés dans un autre endroit, à savoir dans la cabane! Tudor voulait juste les voir creuser pour son plus grand plaisir et leur décerner la médaille de la bêtise suprême.

Prise de frénésie, elle se précipita à l'intérieur... A l'abri des regards... Et là... Elle découvrit six t-shirt gris, encore emballés dans leur plastique de protection.

La question était désormais la suivante.... Devait elle aller prévenir les autres de l'endroits où ils se trouvaient? Après réflexion, elle décida que non... Après tout, n'était ce pas chacun pour soi comme l'avait si bien dit sa partenaire?
A ce souvenir, l'amertume la saisit...
Revenir en haut Aller en bas
Pablo Sanchez
Newbie »
Newbie »
avatar

➝ Humeur : Déprimé
➝ Messages : 36
Age : 18

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: Dernier jour   Mer 29 Aoû 2012 - 17:21

Enfin le dernier jour, tout allait finir, dans quelques heures, ils seront tee-shirt gris, et Pablo pourra enfin partir en mission. Mais ce qui l'impatientait le plus, c'était de pouvoir aller sur l'ile de C, pour surfer un peu, son activité de plage favorite. Il sorti de la cabane, et cligna des yeux le temps de s'habituer à la luminosité et au froid. Aussi sadique qu'il était, Tudor avait décidé que ses six victimes le rejoindrais à deux heures de marche de la cabane. Pablo était frigorifié, et eu envie de gueuler de rage lorsque il vit sortir Tudor de sa grande tente tout confort, avec un énorme manteau de fourrure qui avait l'air de tenir bien chaud.

- Alors, mes lapins! Ou plutôt mes pingouins, dit-il en ricanant.Vous allez devoir chercher vos t-shirts... Vous êtes six, il n'y en a que cinq...

*QUOIIIIIIIII* Alors là, c'en était trop.... Pablo bouillonnait de l’intérieur... Après ça, il n'avait pas le droit de ne donner un tee-shirt qu'à 5 d'entre eux, ils avaient tous vécu l'horreur, et ne le revivrait avec cet huluberlu pour rien au monde. Sur ce, le jeune espagnol scruta les alentours, en quête d'irrégularités dans la neige, ou de traces de pas et/ou de coup de pelle... Rien du tout. Comme si la neige était intacte.


- Peut-être qu'il y a des pelles sous la neige... Je vous laisse creuser...

*
Ouf* Au moins, ce type avait pensé à ça. ça aidera bien Pablo pour creuser, surtout qu'avec ses petites mains, il n'a aucunes chances de creuser super profond. Dès que le signal était donné, il commença a longer la clairière, tout en raclant le sol avec ses pieds. Il préférait ne pas s’éloigner de Nicolas, comme ça, à deux, le périmètre de recherche était divisé par deux. Après les vingts premières minutes, il vit Clémentine déterrer un Pelle. *LA CHAAAAANCEEEEUH* Au bout d'un quarantaine de minutes, Pablo s'allongea dans la neige... Il n'en pouvait plus. Mais au moment où sa tête commençait à s'enfoncer un peu, quelque chose la retenait, quoi.. Mystère. Il se releva, et commença à creuser de ce coté là, et y trouva à son tour une pelle, l'objet de tout les désirs. Quoique, non, c'est leur tee-shirt gris que tous voulaient. Et Pablo était bien déterminé à l'avoir. Il retrouva espoir, et se remis à creuser, deux, voir trois ou quatre bonnes heures. Il ne voyait plus le temps passer, li voyait seulement les gros tas de neiges faits par les uns et par les autres, pour tenter de trouver la consécration ultime, un tee shirt gris. Chose que personne n'avait encore trouvé à ce qu'il voyait. Puis il s’asseya contre un arbre, exténué.

*C'est quoi ce délire... à nous tous, on a bien ratissé toute la clairière, c'est pas possible, on y arrivera jamais*

Il resta 20 bonnes minutes adossé à son arbre, sans espoirs. Avant de remarquer quelque chose, ils ne sont pas six, mais cinq à creuser... Ou est Sally ?
Il se leva pour s'avancer vers son partenaire.

Nicolas, c'est qu'une impression, ou Sally a totalement disparu ?
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Alevratos
Newbie »
Newbie »
avatar

➝ Humeur : Cool :)
➝ Messages : 48
Age : 19

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: Dernier jour   Sam 1 Sep 2012 - 16:36

Phoebe était exténuée et courbaturée de partout. Elle était tellement frigorifiée que c'était à peine si elle sentait encore le froid sur sa peau. C'était le dernier jour. Le 100ème. Elle avait peur. Car à chacune des épreuves déjà effectuées, elle s'était dit qu'elle avait supporté la pire chose de sa vie et que rien d'autres ne pouvait l'atteindre. A chaque fois c'était faux. À chaque fois le pire était surpassé et l'inimaginable se présentait à elle. Aujourd'hui, les instructeurs devaient avoir trouvé mieux que les 99 autres jours. Et cela aurait été très étonnant qu'ils faillent à cette tâche. Bien sûr qu'ils n'avaient pas loupé leur coup. Rien que leur position et les conditions présentes en disaient long sur ce qui attendait les 6 dernières recrues de ce PEI. Tudor s'avança vers eux, habillé si chaudement qu'on dirait qu'il ne sentait même pas qu'il faisait froid. Il leur annonça que c'était à eux de trouver eux-même leurs t-shirts. Où? Dans la neige. Il les prévînt que des pelles était cachées. Pas plus d'informations ne furent données. Typique d'un 100ème jour de PEI.

Phoebe, comme tous les autres, se mit au travail dès que le message fut reçu. Ils étaient mains nues. Ils devaient creuser dans la neige. Phoebe ne sentait déjà plus ses doigts, avant même de commencer la recherche. Elle décida de creuser les points fermés. Cela prendrait plus de temps, mais lui permettrait de préserver un peut ses doigts endoloris. Elle était très faible et n'avançait pas bien vite. Elle avait tellement peu d'énergie et de force qu'à chacune de ses tentatives pour se relever, elle retombait aussitôt , pitoyablement. Elle regarda les autres et observa leur avancée. Clémentine avait trouvé une pelle la première. Phoebe n'y arriverait jamais, à la vitesse où elle travaillait.

Elle se laissa tomber sur la neige, en pleure. Cela ne se voyait même pas, tellement qu'elle était trempe de partout. Ses habits étaient noyés par la neige et ses cheveux lui barraient la vue. Elle était à la limite d'une hypothermie. Mais rien ne pouvait la forcer a abandonner. Après tout ce qu'elle avait subit jusqu'à maintenant, jamais! Elle devait résister.

Elle se remit au travail. Cela faisait bien longtemps qu'elle était là. Elle observait toujours les autres qui creusaient près d'elle. Mais Sally, elle, ne cherchais rien du tout dans la neige. Phoebe l'avait vue partir et s'éloigner. Phoebe avait réussi à se trainer jusqu'à un point d'où elle pouvait apercevoir Sally qui s'était levée et précipitée dans une autre direction. Elle avait l'air tellement sûre d'elle-même! Et elle était aussi la sœur de Bailey, le t-shirt noir. Il lui avait sûrement donné pleins de conseils utiles et vérifiés. Alors Phoebe se releva elle aussi. Elle était maintenant remplie d'une immense volonté qui la suivait tout le temps mais qu'elle avait faillit perdre quelques heures auparavant. Elle peinait beaucoup à marcher mais elle avait une source de motivations qui arrivait à l'emmener bien loin. Elle voulait revoir son petit ami, Charly ♥ , et pouvoir lui annoncer qu'elle avait eut son t-shirt gris. Elle se maudissait rien qu'à l'idée de penser qu'elle devrait peut-être lui dire qu'elle avait échouer. Elle marcha pendant de longues minutes qui lui semblèrent des heures, en devinant presque les traces de pas de Sally dans la neige car elles s'étaient déjà effacées, et arriva bientôt à la petite cabane en bois. À l'interieur, bien sûr, s'y trouvait Sally. Et les t-shirts. Phoebe étouffa un cri de joie.
Sally venait, à sa façon, de lui sauver la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Ace Lewis

avatar

➝ Humeur : toujour cool et déjanté surtout déjanté d'ailleurs :p
➝ Messages : 30
Age : 20

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: Dernier jour   Dim 2 Sep 2012 - 23:07

Aujourd’hui, jour très particulier pour Ace ainsi que pour les 5 autres participants au programme d’entrainement initial, c’était le 100ieme jour. Le dernier et surement le plus dur, ce jour là Ace allait soit avoir son tee shirt gris et pourvoir participer à des missions soit il allait repasser son PEI à la prochaine session et ça il ne l’accepterait pas. Ace devait se dépasser pour réussir à avoir son tee shirt il espérait l’avoir de tout son cœur et que Clémentine aussi, il souhaitait aussi la victoire à Phoebe, sa partenaire depuis 99jours ils étaient devenu proche en plus son petit ami était le meilleur ami d’Ace. Il y avait des personnes avec qui il avait beaucoup moins d’affinité, Sally Arron, sœur du petit ami de la sœur d’Ace était aussi une très bonne amie de sa chère et tendre Clémentine alors il aurait bien aimé qu’elle réussisse mais pour le moment son premier objectif était de réussir lui-même le PEI. Ace marchait en compagnie de tout les autres en direction du point de rendez vous, des cabanes où ils avaient dormis jusqu’au point de rendez vous il y avait deux heures. Après ces deux heures passé à marcher dans le froid de la tempête ils arrivèrent enfin devant la tente de Tudor. Tudor sortit tranquillement de sa tente dans son mentaux de fourrure, il avait l’air de faire si chaud dedans et toutes les recrues Ace y comprit rêvait d’être à la place de Tudor. Tudor prit la parole :

- Alors, mes lapins! Ou plutôt mes pingouins, dit-il en ricanant. Vous allez devoir chercher vos t-shirts... Vous êtes six, il n'y en a que cinq...

Ace était abattu, devoir chercher les tee shirt comme ça dans la tempête avec le froid mordant, en plus il y avait une personne qui n’allait pas avoir son tee shirt. La neige, le froid, le vent tant de choses qu’il faudra braver pour avoir le tee shirt d’agent opérationnel et ça Ace était près à les affronter, il était déterminé à revenir au campus avec son tee shirt accompagné de Clémentine bien sur. Tel qu’il connaissait Clémentine, elle sera plus déterminée que jamais et ne baissera pas les bras.

- Peut-être qu'il y a des pèles sous la neige... Je vous laisse creuser...

Ace n’aimait pas cette insinuation ce n’était même pas certain de trouvé des pèles, le problème c’est qu’il fallait creuser a mains nu ce qui risque d’être très difficile. Ace prit une grande inspiration et se mit a genou, le contacte froid avec la neige lui fit un grand frisson, il espérait trouver vite son tee shirt pour se réchauffer mais on était au 100ieme jour et c’était impossible qu’il se finisse rapidement. Il devait donc être endurant et ne rien lâcher. Il commença à creusé avec ses mains, au fur et à mesure il avait les doigts engourdis. Au bout d’une heure et demi Ace commençait à désespéré, il s’écroula littéralement par terre il était presque à bout de force. Tous les membres du corps d’Ace était gelé, il tremblait de froid, allongé par terre, il aurait voulu pleuré d’épuisement mais il ne le pouvait devant ses camarades question d’honneur. Il devait se relevé et continué, ne pas abandonné, Clémentine elle n’à sans doute pas abandonner. Ace se releva plein de détermination, il continua de creusé malgré ses doigts endoloris. En tout, ça faisais plus de deux heures que toutes les recrues a un moment Clémentine avait trouvé une pèle ainsi que Pablo mais c’était les deux seuls alors Ace creusa encore et encore sans jamais rien trouver. Finalement il se demanda si il y avait des tee shirt, il regarda si quelqu’un en avait trouvé un : Clémentine ? non; Pablo ? non plus; Nicolas ? lui non plus et mais Sally et Phoebe avait disparut. Ace se demandais bien où elles pouvaient être mais son principal objectif : le t shirt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dernier jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dernier jour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 37 !
» Louis Delatour (M) feat Gaspard Ulliel
» Céladopole : Premier et dernier jour ?
» Le Dernier Jour [Fanfic Fanta/Bob]
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: Le Campus :: Camp d'entraînement :: Une journée aux camps d'entraînement :: Chapitre final-
Sauter vers: