AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MISSION DE CASSE N°B457XC BIS

Aller en bas 
AuteurMessage
Ewart Asker

avatar

➝ Humeur : Très énervé
➝ Messages : 141
Age : 35

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Dim 29 Avr 2012 - 21:29

La mission n'était pas ce qu'Ewart appelait une mission de grande classe. C'était une banale affaire de casse chez un individu suspect de gérer un réseau international ou tout du moins européen d'organes. Mais si la mission était un succès, celle ci pouvait ouvrir la porte à deux voir trois autres missions plus importantes.
Ewart face à la demande du MI5 avait été bien en mal de trouver une équipe assez efficace. On ne recrutait pas de t-shirts noirs pour ce genre de mission de renseignement. En général un t-shirt bleu marine suffisait pour surveiller les opérations de 5 ou 6 t-shirts gris. Mais face au peu d'effectif qu'il avait sous la main, il avait été obligé d'enroler des noirs, éternellement punis pour bêtises à répétition.
Il avait convoqué les six agents dans le centre de mission. Il jeta un coup d'oeil à chacun des six agents postés face à lui.

Bon je veux que vous sachiez que certains d'entre vous ne sont ici que parcequ'ils sont punis et n'ont donc pas accès à de missions plus importantes.

Tout en disant cela, ewart contemplait du regard Pierre et Bailey.

Quand aux autres, hé bien, il m'a fallu réunir toute une équipe, ce qui n'a pas été chose aisée je dois vous l'avouer.
Voici votre ordre de mission, prenez en connaissance et lisez le attentivement.





** CONFIDENTIEL **

ORDRE DE MISSION DE
BAILEY ARRON, PIERRE NORRIS, AARON MORGAN,
ALINE WHITE ET OCEANE HOLLIGER

CE DOCUMENT EST EQUIPE D’UN SYSTEME ANTIVOL INVISIBLE
TOUTE TENTATIVE DE SORTIE HORS DU CENTRE DE CONTROLE ALERTERA IMMEDIATEMENT L’EQUIPE DE SECURITE

NE PAS EMPORTER - NE PAS PHOTOCOPIER

NE PAS PRENDRE DE NOTE





[1] Trafic d'Organes: L'Histoire

Le trafic d'organes est l'exercice illégal du commerce d'organes, il comprend le prélèvement sur des personnes vivantes ou décédées, la conservation ou l'utilisation d'un organe ou d'un tissu humain.
L'un des premiers cas recensé de l'histoire moderne est celui des tueurs en série, William Burke et William Hare, qui commirent dix-sept meurtres à Édimbourg, de novembre 1827 à octobre 1828, dans le but de revendre les corps au docteur Robert Knox.
Dans son Rapport sur le trafic d'organes en Europe, la Commission des questions sociales, de la santé et de la famille du Conseil de l'Europe écrivait : « À l'échelle de la planète, le trafic d'organes n'est pas un problème nouveau. Dans les années 1980, des experts ont commencé à remarquer une pratique baptisée par la suite "tourisme de transplantation" : de riches Asiatiques se rendaient en Inde et dans d'autres régions du Sud-Est asiatique pour obtenir des organes de donneurs pauvres.
Depuis, d'autres destinations ont vu le jour, telles que le Brésil et les Philippines. Selon certaines allégations, la Chine ferait commerce des organes prélevés sur les détenus exécutés. La vente d'organes se poursuit en Inde malgré les nouvelles lois du pays, qui rendent cette pratique illégale dans la plupart des régions. Si les estimations actuelles suggèrent que le commerce illicite d'organes se maintient à un niveau relativement modeste en Europe, ce problème ne perd rien de sa gravité, car il est très probable qu'avec les nouveaux progrès de la médecine, le décalage entre l'offre et la demande d'organes continuera de se creuser. »


[2] Opération Big Rig, Etats-Unis

En 2006, la police de New York a démantelé un réseau de pilleurs de cadavres, qui opérait à travers les canaux médicaux légaux, formé d'entrepreneurs de pompes funèbres et mené par Michael Mastromarino, un ancien dentiste du New Jersey qui avait créé Biomedical Tissue Services, une entreprise revendant des organes humains pour des implants médicaux. Des os, des tendons, des valves de cœur et d'autres tissus ont été retirés sur plus de mille personnes récemment décédées.
«Ils falsifiaient les documents pour indiquer que les os émanaient de personnes sans maladie, alors que la plupart en avaient, ce qui rendait illégaux le prélèvement de ces os et leur revente», a déclaré le procureur adjoint Michael Vecchione. Les malfaiteurs créaient également de faux certificats par lesquels les personnes faisaient don de leur corps après leur mort.
En 2009, un vaste réseau de corruption, de blanchiment d’argent à travers des organisations caritatives aux États-Unis et en Israël et de trafic d'organe qui prenait source en Israël avait été démantelé par le FBI dans une opération gigantesque, baptisée Operation Bid Rig, qui a mobilisé plus de 300 agents. Cinq rabbins, trois maires de l'État du New-Jersey et vingt-six élus et fonctionnaires locaux font partie des 44 personnes arrêtées. Un rabbin orthodoxe de Brooklyn, Levy-Izhak Rosenbaum, 58 ans, gérait, depuis des dizaines d'années, un trafic d'organes. Il les aurait obtenus pour 10 000 dollars avant de les revendre 160 000 dollars. Les donneurs de reins en provenance d'Israël sont en grande majorité des immigrants asiatiques, surtout des Philippins, il menaçait les récalcitrants avec un pistolet.
Certains organes ont été prélevés sur des enfants enlevés en Algérie et transférés au Maroc pour subir une opération, l'organe est ensuite expédié vers New York.


[3] Réseau ViAVif, l'ascension de Michaël Layscrapers

Début 2012 malgré le succès de l’opération Bid Rig menée en 2009, il semblerait après coup qu’un certains nombre des haut dirigeants de l’affaire du New-Jersey soient passés à travers les mailles du filet.
Ce serait le cas de Michaël Layscrapers, ancien médecin reconverti dans le paramédical. Déjà en 2009, certains doutes pesaient sur sa personne, mais faute de preuves concrètes, il n'a pu être inculpé en justice. Selon un récent rapport du FBI (décembre 2011), il aurait été il y a trois an, l'un des principaux lieutenants de Levy-Izhak Rosenbaum.
Les soupçons ont été confirmés cette année, fin février 2012. L'homme toujours sous haute surveillance depuis l'arrestation des 44 autres personnes semblerait ravoir relaché sa garde. Il s'est désormais installé à Londres et entretient gentiment un petit cabinet parapharmaceutique.
Toutefois, les agents du MI5 sont formels. Il semblerait bien qu'il ait de nouveau l'ambition de faire fortune par des manières illégales et amorales. Après trois ans sans reproche, le voila à la tête d'une nouvelle organisation ViAVif qui revend et exporte des produits phramaceutiques. Mais ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. Cette organisation n'est à priori qu'un pretexte pour mettre en place un trafic d'organes de haute envergure.
Vu le peu d'information (en réalité inexistantes) récoltées par le MI5 à propos des plans de Michaël Layscrapers concernant ViAVif, la branche des services secrets britanniques a donc décidé de mettre l'organisation CHERUB dans le coup.


[4] Mission de CHERUB

Devant les résultats décevants du MI5 en matière de collecte d'informations, les agents de CHERUB devront se faire passer pour une bande de voyous des rues dont les seules sources de plaisirs sont le saccage et la destruction. Ils devront pénétrer en plein jour dans la résidence de Michaël Layscrapers pour la mettre à sac. Ils seront toutefois munis de microclés USB de 4 terraoctés pour récupérer toute information importante concernant les projets de la cible.
Ils ne devront laisser derrière eux aucune trace informatique, la mission devant passer pour un cambriolage en règle (non de manière professionnelle), suivi d'une mise à sac dans les bonnes et dues formes.
(sauf en cas d'extrême urgence) La violence sur toute personne humaine ou animale est prohibée au cours de la mission. Il est bien sûr autorisé de bousculer ou remuer toute personne qui pourrait être présente sur les lieux dans le but de ne pas discrétiter les rôles. Tous les biens volés seront remis à des associations charitatives et ne deviendront en aucun cas possession des agents. Toute encontre à la règle sera sévèrement réprimandée par des suspensions de mission.
Il est enfin rappelé aux agents qu'en cas de mauvais déroulement de la mission l'agence CHERUB ne pourra rien faire pour eux avant le lendemain. Tout agent attrapé par la police devra donc passer la nuit en cellule pour y tenir son rôle de délinquant.


LE COMITE D’ETHIQUE DE CHERUB APPROUVE A L'UNANIMITE L’ORDRE DE MISSION
CELLE CI A ETE CLASSEE RISQUE FAIBLE



Des questions?
Je vous rappelle qu'il est toujours temps de refuser la mission. Et donc pour certains de retourner trimer dans les égouts du campus...
Je vous donnerai le déroulement de la mission et le poste de chacun dans l'équipe lorsqu'il ne restera dans cette salle que des gens ayant accepté de participer à la mission




[ HRP poster un rp signifiera que vous acceptez de participer à la mission ;) ]


Dernière édition par Ewart Asker le Lun 30 Avr 2012 - 9:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Norris
L'Agent Fantôme...
L'Agent Fantôme...
avatar

➝ Humeur : Complètement HS
➝ Messages : 187
Age : 22

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Dim 29 Avr 2012 - 21:50

Ewart lui tendit l'un des six feuillets qu'il tenait en main.
Après l'avoir parcouru d'un bref coup d'oeil de long en large, il y porta plus d'importance et le lu attentivement.
Apparemment, c'était une banale mission de casse, chez quelqu'un soupçonné de faire du trafic d'organe.
Il connaissait bien ce genre de mission pour y avoir participé à deux ou trois par le passé, lorsqu'il était encore gris. On y envoyait les agents inexpérimentés en général pour leur montrer à quoi pouvait ressembler une mission sur le terrain. Ces missions étant en général peu dangereuses, il y avait peu de chance pour que quelqu'un fasse tout foirer.
Ce qui était surprenant, c'était que l'équipe composée par Ewart n'avait rien d'une équipe inexpérimentée, hormis peut être Bretaska qui venait tout juste de recevoir son t-shirt gris du dernier programme d'entraînement initial. Mais comme il l'avait dit lui même, il avait sans doute eu un mal de chien à trouver six agents au moment où la plupart étaient parti en mission. Et c'est pour ça que lui se trouvait donc suspendu de punition.

Tout est ok pour moi. C'est toujours un plaisir de partir en mission, même si c'est pour une simple mission de collecte d'informations.
Et puis, comme l'a dit quelqu'un: CHERUB, c'est 66 ans d'expérience dans le domaine du chaos et de la destruction...
Revenir en haut Aller en bas
Océane Holliger

avatar

➝ Humeur : Maussade...
➝ Messages : 46
Age : 17

Dossier
Compétences:
Missions:
Topics & Cours:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Dim 29 Avr 2012 - 22:21

Comme l'avait demandé Ewart, je pris connaissance de mon ordre de mission. C'était très simple. Simuler un cambriolage,voler, tout saccager et récupérer des informations utiles et importantes sur la cible pour une mission ultérieure. Bref, rien de bien méchant, cela allait marcher comme sur des roulettes.
En plus, Ewart avait formé un groupe de casse qu'avec des agents confirmés. Pas vraiment de réelles personnes débutantes.
J'entendis alors Pierre déclarer que pour lui tout était bon, que de toute façon il adorait tout type de mission...
Enfin bref, il se la pétait totale comme toujours, et cela avait le don particulier de m'agacer au plus haut point.
Encore un mot de sa part.... Et... Enfin bon.
Je dévisegea les autres agents présent et reconnu Bailey ainsi qu'Aaron. Les deux autres étaient pour moi de parfaits inconnus, bien que je les avais sans doute déjà vu sur le campus sans m'en apercevoir.
Enfin un peu d'action.

Prête à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Morgan

avatar

➝ Humeur : Optimiste
➝ Messages : 225

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Lun 30 Avr 2012 - 11:51

Aaron avait était bien surpris de recevoir une convocation au centre de contrôle. On lui avait en effet spécifié que sa prochaine mission de haute envergure n'était pas prévue dans l'immédiat. Aussi se dit il que cette convocation s'expliquait facilement, une mission de routine allait lui être proposée.

Il eu la surprise de tomber sur Pierre et Bailey. Il lui semblait que ce genre de mission ne nécessitaient pas autant d'agents gradés. Il connaissait bien Bailey, quant à Pierre, ils n'avaient jamais participé à une mission ensemble, mais il l'appréciait pour les quelques fois où ils s'étaient adressés la parole. Il lui ressemblait étrangement, à l'exception de la couleur de leurs yeux.

Bon je veux que vous sachiez que certains d'entre vous ne sont ici que parcequ'ils sont punis et n'ont donc pas accès à de missions plus importantes.

Cela répondu à ses interrogations. Il parcouru rapidement l'ordre de mission que lui tendit Ewart. Il avait participé à sa première mission lui ayant valu le T-shirt bleu en sa présence. Aaron appréciait son professionnalisme et son efficacité bien que celui ci soit parfois un peu cassant.
La mission était comme prévue classée risque faible, c'est pourquoi Aaron ne réfléchi pas des masses avant de répondre :

Je suis partant !
Revenir en haut Aller en bas
Bailey Arron
Génie Diabolique
Génie Diabolique
avatar

➝ Messages : 838
Age : 23

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Lun 30 Avr 2012 - 14:36

Quand Ewart lui avait demandé si une mission de ce genre pouvait l'intéresser il s'était vite enthousiasmé sans pour autant ne laisser rien paraitre. Le seul hic c'était que Bailey était le plus âgés et du groupe avec pierre. Ils avaient tous les deux leurs t-shirt noir ce qui voulait surtout dire qu'il serait plus ou moins responsable. Le garçon n'avait plus participé à ce genre de mission depuis longtemps. En général, il participait plus à la casse qu'à la fouille. Cette fois si vue son niveau en informatique il savait qu'il ne participerait que peu au défoulement général. Bailey ronchonnât et fit remarquer que ça serait surtout de la garde d'enfant et qu'il devrait sa taper le sale boulot. Alors, Ewart avait promis de suspendre sa mission Bailey avait vite accepté. Il échappait ainsi à deux mois de récurage ce qui lui convenait parfaitement.

Bailey regarda une nouvelle fois son ordre de mission. C'était toujours intéressant de pouvoir lire des ordres missions classée secret défense. On découvrait pas mal de choses sur le comportement humain même si c'était le plus souvent des comportements exécrables. Comme convenu il acceptât.


-J'en suis aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Aline White
Miss
Chaos

Miss Chaos
avatar

➝ Humeur : DWBH
➝ Messages : 103
Age : 21

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Lun 30 Avr 2012 - 15:54

    Aline avait reçu un mail lui demandant de passer au centre de contrôle des missions. Ce genre de demandes, sans clef de sécurité concernait généralement des missions de recrutement ou de surveillance. La jeune fille espérait juste que ça ne soit pas une mission de la première catégorie, généralement ennuyeuse et longue.

    Elle avait envie de passer un peu de temps avec Mathilda et pas dans un orphelinat miteux. Aussi, quand elle vit que Pierre, Bailey, Aaron et Océane avaient également été convoqués, elle fut soulagée.

    Ewart leur fit passer l'ordre de mission et leur demanda, comme il était de rigueur, s'ils acceptaient la mission. D'ordinaire calme et studieuse, Aline devenait assez incontrôlable en compagnie de Bailey et de Pierre. Elle adorait les missions de destruction et n'avait aucun mal à enregistré le moindre détail grâce à son hypermnésie.

    Elle se fit une note mentale d'essayer sa nouvelle idée de jouer aux fléchettes dans un écran LED 3D... Avec des couteaux. Et aussi de faire fondre les canalisations avec un mélange de produits ménager pour ensuite ouvrir tous les robinets.

    Aline tenta de masquer son sourire machiavélique.


    - J'accepte également Ewart!

Revenir en haut Aller en bas
Ewart Asker

avatar

➝ Humeur : Très énervé
➝ Messages : 141
Age : 35

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Lun 30 Avr 2012 - 19:32

Ewart n'avait pas de souci à se faire.... Il était sûr que tous accepteraient. Certains pour fuir des punitions exécrables, d'autres dans le but de se défouler en mission. Ewart le savait bien, il avait lui même participé à deux ou trois missions de ce genre plus jeune.
Seulement là, il allait quelque peu inverser les rôles.
Il savait qu'il venait de former une très bonne équipe, une équipe de choc en réalité. Tous étaient des agents confirmés, qui avaient au moins participé à une mission pour les plus jeunes d'entre eux.
Il savait qu'il pouvait compter sur eux pour mener à bien la mission. Il trouvait même exagéré d'envoyer un groupe comportant deux noirs et deux bleu marines sur ce genre de mission. Mais bon, il n'avait que ça sous la main, les effectifs étant plutôt réduit à cette période de l'année.

Bon....

Il se racla la gorge afin d'avoir l'attention totale de chacun des 5 agents assis devant lui.

Puisque vous avez tous accepté les conditions de la mission, je veux d'abord vous rappelez quelques points qui clochent à chaque fois sur ce genre de mission. A savoir que tout ce que vous prendrez là bas reviendra à des associations pour les plus démunis.
N'essayer surtout pas de m'entourlouper là dessus, ou ça risque de barder!!
Sinon Bailey étant l'ainé du groupe, c'est toi qui portera la responsabilité du groupe. Je compte sur Pierre pour t'aider dans ta tâche.
Tu auras sous tes ordres Océane. Vous serez tous les deux chargés de récolter le maximum d'informations sur tous les appareils électroniques de la villa sans laisser la moindre trace.
Quand à toi Pierre, tu superviseras Aaron et Aline. A vous trois, vous vous occuperez du mobilier et de la maison en général.
Des questions? Non?
Très bien, nous partons dans quinze minutes. Les vêtements que vous porterez sont dans le placard là bas, ainsi que tout le matériel dont vous aurez besoin.
Je vous fournirais les clés USB une fois dans Londres. Ce sont des modèles dont vous vous êtes tous déjà servis, avec fonction d'autodestruction en cas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Ewart Asker

avatar

➝ Humeur : Très énervé
➝ Messages : 141
Age : 35

Dossier
Compétences:
Missions:

MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   Dim 9 Sep 2012 - 16:39

RAPPORT DE LA MISSION DE CASSE N°B457XC BIS

Rapport du comité d'éthique:
mention:
ECHEC

    Le comité d'éthique est unanime pour déclarer [malgré l'obtention des données dont l'agence CHERUB avait besoin pour lancer une mission de plus grande envergure] que la mission de casse N°B457XC BIS est un échec cuisant de la part d'agents hyper entraînés.
    Non seulement l'équipe formée de quatre agents d'élite, plus un cinquième (première mission), aurait du être capable de faire face sans bavure à ce genre de situation (une mission de casse pour la moins banale) mais de plus certains des agents d'élite auraient failli à leur mission.
    Des sanctions ont dues être prises, afin que cela ne se reproduise plus par la suite.


Le trio du comité d'éthique

Viens ci jointe, la liste des sanctions:

[list]A l'agent Aaron Morgan, pour n'avoir pas pu maîtriser les chiens à temps, et déserté son poste au cours de la mission par lassitude,
Nous le condamnons à une suspension de 6 mois de mission.

A l'agent Bailey Arron, pour avoir fait le pitre au cours de la mission alors qu'il avait le commandement des cinq agents, de ne pas avoir été là lorsqu'on avait besoin de loin et d'avoir mis ses coéquipiers en danger,
Nous le condamnons à une cessation irrévocable de sa carrière d'agent. Nous lui remettrons dès lors en personne son t-shirt blanc.

A l'agent Pierre Norris, pour n'avoir pas su être à la hauteur dans une situation difficile alors qu'il possédait le t-shirt noir, et avoir laissé sa cadette prendre sa relève
Nous le condamnons à une suspension de mission de 6 mois également.

A noter que le contrôleur de mission, Ewart Asker, s'est fait passer un sacré savon par sa femme pour avoir négligé certains aspects de la mission.

Viens ci jointe la liste des agents récompensés:

    A l'agent Océane Holliger, nous décernons le t-shirt bleu marine pour avoir fait front au danger lors de sa première mission ainsi que d'avoir pris les initiatives nécessaires pour la sauvegarde du groupe. (ceci est un cas exceptionnel, qui ne risquera plus de se reproduire).

    A l'agent Aline White, nous lui remettons son t-shirt noir pour bravoure face à l'adversaire lors d'une situation extrême. Agent disciplinée et exceptionnelle, le comité d'éthique pense qu'elle aurait déjà du mériter son t-shirt noir lors de sa précédente mission en Polynésie Française. (ceci est un cas exceptionnel, qui ne risquera plus de se reproduire). Toutefois, l'agent en question est suspendu également de mission pendant 3 mois, le temps de son rétablissement.


A noter, que l'agent Aline White se remet lentement mais surement des séquelles de la mission à l'hôpital Harward, nord-est de la banlieue de Londres.


DOCUMENT LU, RELU ET APPROUVE A L'UNANIMITE PAR LE COMITE D'ETHIQUE


[ HRP, pour avoir échoué dans la mission, chaque agent ne recevra que 50 points de réputation, les autres récompenses ou malus sont donnés ci dessus. ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MISSION DE CASSE N°B457XC BIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
MISSION DE CASSE N°B457XC BIS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission D] Un vulgaire gamin? [1] (Pv : Takeshi, Kallo)
» [Mission rang D] Des gosses casse c*
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: Le Campus :: Centre de Controle des Missions :: » 2° Missions de de Surveillance, Destruction-
Sauter vers: